Fautes commises et subies : l'OL a le 13e meilleur ratio du big-5

Commentaire(s)
Le CIES s'est penché sur les fautes commises et subies dans le big-5.
Le CIES s'est penché sur les fautes commises et subies dans le big-5.

C'est une (nouvelle) étude très intéressante qui nous parvient ce lundi de l'Observatoire du football au Centre international d'étude du sport (CIES). Dans sa dernière lettre hebdomadaire, l'institut basé en Suisse s'est attardé sur les équipes du big-5 européen (Premier League, Liga, Serie A, Bundesliga et Ligue 1) qui subissent et commettent le plus de fautes.

Réputée pour son football offensif et technique, la Liga Espagnole est le championnat du big-5 avec la plus forte moyenne de fautes par match (27). La Serie A (26,6), la Ligue 1 (26,4) et la Bundesliga (24) suivent de plus ou moins près. La Premier League ferme la marche du big-5 avec seulement 20,9 fautes en moyenne par rencontre. Un écart relativement important qui peut, en partie, s'expliquer par le style d’arbitrage particulier qui règne outre-Manche. Le CIES, qui s'appuie sur les données glanées par Opta Pro, s'est également penché sur le ratio fautes subies - fautes commises. Les joueurs de Barcelone ont subi le plus de fautes (15,7 par match) par rapport à celles commises (10,5 par match), pour un ratio de 1,5.

L'équipe française qui présente le meilleur ratio est, et c'est une petite surprise, l'OGC Nice, classée huitième équipe du big-5. Les joueurs de Patrick Vieira subissent en moyenne 14,2 fautes/match et n'en commettent que 11,2. Les Aiglons présentent donc un ratio de 1,27. Le Lille OSC et l'Olympique Lyonnais sont également dans le top 20 (13ème place) avec un ratio identique (1,14). Les Dogues subissent plus de fautes que les Gones (13,8 contre 11,5) mais en commettent également plus (12,1 contre 10,4). Le DFCO, dix-neuvième du classement de la Ligue 1, est de son côté l'équipe qui fait le plus de faute dans notre élite hexagonale (15,8 par rencontre). Conséquence logique : les hommes d'Olivier Dall'Oglio puis Antoine Kombouaré ont le moins bon ratio du championnat français (0,77).

Pour compléter son étude, l'Observatoire du football a aussi analysé les joueurs qui subissent - et/ou provoquent - le plus de fautes. Parmi les joueurs du big-5 ayant disputé au moins 1000 minutes, Moussa Doumbia (Stade de Reims) arrive en tête. L'ailier champenois a subi 55 fautes en 1214 minutes de jeu, soit une faute toutes les 22,1 minutes. Amine Harit (Schalke 04, une faute subie toutes les 22,4 minutes) et Borja García (Gérone, 1 faute toutes les 25,8 minutes) complètent ce podium. Trois autres joueurs de Ligue 1 sont présents dans le top 20 de ce classement : Ismaïla Sarr (Rennes, 5ème, 1 faute toutes les 26,6 minutes), Neymar (PSG, 9ème, 1 faute toutes les 27,7 minutes) et Téji Savanier (Nîmes, 20ème, 1 faute toutes les 29,8 minutes).

Commentaire(s)