Angers

Moulin revient sur la lourde défaite face à l'OL

Commentaire(s)
Moulin a rappelé que l'objectif était le maintien après la défaite à l'OL.
Moulin a rappelé que l'objectif était le maintien après la défaite à l'OL.

Angers est tombé de très haut vendredi soir en ouverture de la 2e journée de Ligue 1. Écrasés par l'OL (6-0, analyse et notes), les Angevins ont vécu une soirée cauchemardesque. Un triste scénario que Stéphane Moulin redoutait. "Depuis le milieu de la semaine, je sais que ça va être difficile. On s'est un peu affaiblis dans la semaine (avec le départ de Reine-Adélaïde). Ça n'aurait pas tout changé mais on a vécu ça comme une vraie perte. Il y a eu une vraie émotion, mercredi matin. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour nous. Cela s'est traduit, même si ce n'est pas une excuse et même s'il n'y a pas que ça : quelle différence entre la semaine dernière et cette semaine !" a-t-il expliqué. Outre l'aspect psychologique, l'entraîneur angevin a déploré les erreurs individuelles. "Individuellement, on a commis beaucoup trop d'erreurs dont les Lyonnais ont profité. J'avais pourtant dit qu'on avait l'obligation de ne pas leur faciliter la tâche. Qu'on soit déstabilisés par la qualité de l'adversaire, je le conçois, qu'on leur donne, qu'on leur offre (les buts), ça ne nous ressemble pas."

Après avoir expliqué que son groupe devait "faire le deuil" de Jeff Reine-Adélaïde, Moulin a rappelé l'objectif principal du club, à savoir le maintien. "On n'était pas champions du monde samedi dernier et je ne vais pas assassiner mes joueurs parce qu'on a perdu (ce vendredi soir). Si certains pouvaient imaginer qu'on pouvait prétendre à d'autres objectifs que ceux annoncés en début de saison (le maintien), voilà pourquoi il faut rester humble. Je ne vais pas dire que c'est une bonne leçon, mais il faut être vigilant parce que le foot va très vite. La semaine dernière c'était la joie, ce soir, c'est la tristesse". Le SCO aura l'opportunité de réagir dès le weekend prochain lors de la réception de Metz.