Arbitrage

OM-OL : Garibian reconnait que le pénalty de l'OM n'aurait pas dû être sifflé

Commentaire(s)
Le pénalty de l'OM n'aurait pas du être sifflé
Le pénalty de l'OM n'aurait pas du être sifflé

Pascal Garibian, le patron des arbitres, a révélé que le pénalty amenant l'ouverture du score de l'OM face à Lyon dimanche aurait dû être annulé.

Deux jours après l'Olympico remporté par l'OM (2-1), grâce notamment à un pénalty de Dimitri Payet suite à une main du Lyonnais Thiago Mendes, Pascal Garibian a indiqué ce mardi que l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) aurait dû déjuger Antony Gautier, en raison d'une main préalable de Morgan Sanson sur la même action. "Le ballon tombe sur la main de Sanson. Et les lois du jeu considèrent que c'est une main en phase offensive d'un attaquant et qu'elle doit être sanctionnée. Le penalty aurait dû être annulé", a déclaré le directeur technique national de l'arbitrage devant la presse, au centre VAR de la LFP.

Garibian, dont l'éclairage a déclenché un flot massif de commentaires, s'appuie sur les modifications apportées en fin de saison dernière par l'IFAB, l'organe en charge des lois du jeu. Il est effectivement stipulé qu'un joueur "doit être pénalisé pour une main si celle-ci amène une possession aboutissant sur un avantage majeur, comme un but ou une occasion de but". Le pénalty accordé par Mr.Gautier étant considéré comme une occasion de but, un pénalty aurait effectivement pu être signalé. Reste à savoir si l'usage du VAR était opportun, cette assistance n'étant réservée qu'aux cas "d'erreurs manifestes"...