Le tacle de Tolisso, "une agression" selon Rocheteau

Commentaire(s)
Dominique Rocheteau, le dirigeant forézien
Dominique Rocheteau, le dirigeant forézien

Son entrée dimanche soir lors du derby a créé la polémique et les tensions autour de Fabien Lemoine sont encore vives ce matin. Dans les colonnes de L'Équipe, Dominique Rocheteau, le coordinateur sportif de l'ASSE, est ainsi revenu sur la réaction de son joueur, sorti du terrain après avoir reçu un tacle dangereux du Lyonnais Corentin Tolisso : "Il était très touché, vraiment abattu dans son coin. Fabien est un joueur de tempérament et de contact, un joueur de club, qui se défonce sur un terrain et ne rechigne pas à y aller" confesse l'ancienne gloire des Verts. "Mais le tacle de Tolisso est une agression. Son geste est petit. C'est un geste de dépit et de vengeance, indigne d'un joueur de haut niveau. Dans la vie, on perd, on gagne et il faut être beau joueur. Vraiment, je n'ai pas compris ce tacle et il est indéfendable. Ou alors, Fabien était devenu l'homme à abattre."

Gravement blessé en 2010 suite à un choc avec le Nancéien Reynald Lemaître, Fabien Lemoine possède un historique de blessures important (il avait dû subir l'ablation d'un rein après son accident à Marcel-Picot), et s'avère donc d'autant plus soucieux après certains contacts. C'est cette appréhension qui explique, selon Rocheteau, la sortie prématurée de l'ancien Rennais contre l'OL : "En réalité, Fabien est sorti de rage, blessé, et en ayant eu très peur. Il m'a dit : 'Je ne joue pas au foot pour me faire agresser comme ça. Si c'est ça, je préfère arrêter le football.' Tout lui est revenu dans sa tête" explique-t-il. "Ce n'est pas courant, mais je comprends Fabien parce que je me mets à sa place. Il venait de se faire agresser deux fois. Il restait moins d'une minute à jouer et il n'a pas abandonné ses partenaires. C'est juste que pour lui, ça allait trop loin. C'était trop."

Photos Matchs : Saint-Etienne 2 - 0 Lyon

Commentaire(s)