CDF

Genesio se méfie de la force offensive du SRFC

Commentaire(s)
Le technicien rhodanien espère une attitude sérieuse de sa troupe.
Le technicien rhodanien espère une attitude sérieuse de sa troupe.

Mardi soir (21:10), l'Olympique Lyonnais accueille le Stade Rennais au Groupama Stadium pour une demi-finale de Coupe de France. Une occasion en or pour Bruno Genesio d'emmener les siens au Stade de France, et d'éventuellement glaner son premier trophée à la tête de l'OL. Cependant le coach rhodanien ne veut pas brûler les étapes. "Il faut qu'on soit focalisés sur le match, uniquement dessus. Le reste on aura le temps d'y penser une fois qualifiés", a déclaré le technicien lyonnais en conférence de presse, avant de rappeler l'enjeu de cette rencontre. "Mais je pense que dans une carrière avoir la possibilité de jouer une finale c’est un événement important qu’on a envie de vivre. On est à un match de jouer une finale, ce serait la première pour certains."

Même si les lyonnais se sont imposés vendredi à Rennes (1-0), Genesio ne veut surtout pas sous-estimer la force de frappe des Rouge et Noir. "Ce sera une équipe plus forte au départ sur le papier, c’est le terrain qui le dira. C’est une équipe qui a un bel effectif avec des joueurs offensifs capables de faire la différence à tout moment. Nous devrons faire attention aux équilibres quand nous attaquerons, parce que c’est une équipe capable de vite se projeter." Le technicien des Gones devra se passer de Kenny Tete et Ferland Mendy, tous deux indisponibles pour la rencontre face au SRFC.