CDF

L'OL tombe au Vélodrome (analyse et notes)

Commentaire(s)
Cabella et l'OM ont pris le dessus sur l'OL, mardi, au Vélodrome
Cabella et l'OM ont pris le dessus sur l'OL, mardi, au Vélodrome

Grâce à un but de Doria pendant la prolongation, l'Olympique de Marseille a arraché son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en battant l'Olympique Lyonnais au bout du suspens au Vélodrome (2-1, a.p.).

Coupe de France - 16e de finale
OM - OL : 2-1 (a.p.)
Buts : Fanni (24e), Doria (109e) pour l'OM ; Tolisso (64e) pour l'OL

LE FAIT DU MATCH

Pelé sauve les siens. A la 119e minute, Doria perd le ballon après avoir sauvé une touche. Cornet lance Depay pour un contre éclair. La nouvelle recrue lyonnaise prend le dessus sur Rolando et tente une frappe croisée à ras-de-terre. Pelé se détend parfaitement pour repousser le ballon d'une main ferme.

LES BUTS

1-0 (24e) : après une faute de Tousart sur Sanson, l'OM bénéficie d'un coup-franc côté gauche. Lopez s'en charge et envoie un ballon enveloppé dans la surface lyonnaise. Au point de penalty, Fanni place une tête décroisée que Lopes ne peut qu'effleurer, sans éviter l'ouverture du score.

1-1 (64e) : côté droit, Rafael trouve Fekir dans la surface marseillaise. L'attaquant lyonnais fixe son vis-à-vis et déborde pour centrer du pied droit. Au premier poteau, Depay laisse intelligemment filer le ballon. Au second, Tolisso n'a plus qu'à pousser le ballon au fond à quelques mètres de la cage adverse.

2-1 (109e) : Doria délivre l'OM ! Décalé côté droit par Sakai, Cabella adresse un centre en retrait dans la surface adverse. Doria est plus prompt que Rafael et vient tromper Lopes de près.

L'HOMME DU MATCH

Rémy Cabella. Déjà auteur d'un doublé au tour précédent à Toulouse, puis de deux passes décisives lors du carton face à Montpellier, vendredi dernier, Rémy Cabella a encore été décisif, mardi soir. L'ailier marseillais a, en effet, délivré les siens en offrant le but de la victoire à Doria. Une passe décisive qui vient aussi effacer son raté, quelques minutes plus tôt, avec une frappe du gauche trop enlevée alors qu'il se trouvait pourtant en position idéale. Il n'a aussi pas ménagé ses efforts tout au long de la rencontre.

LES NOTES

OM : Pelé (6,5) - Sakai (5,5), Rolando (5), Fanni (6,5), Evra (5, puis Doria (6)) - Vainqueur (6,5), Lopez (7), Sanson (6) - Thauvin (5,5), Gomis (6), Cabella (7).

OL : Lopes (6,5) - Rafael (3,5), Mammana (4), Morel (4,5), Rybus (4) - Tousart (5,5), Tolisso (5,5), Darder (5) - Ghezzal (5, puis Depay (5)), Cornet (4), Valbuena (5, puis Fekir (6)).

LES CONSEQUENCES

Depuis quelques jours, tous les feux semblent au vert pour l'OM. Après un mercato animé, qui a ramené de l'espoir et une certaine euphorie du côté des supporters, les Phocéens viennent d'enchaîner deux victoires de rang. Vendredi soir, ils avaient cartonné Montpellier (5-1). Cette fois, ils ont fait tomber une équipe lyonnaise qui les avait largement dominés quelques jours plus tôt en championnat. Devant plus de 50.000 spectateurs, Dimitri Payet a même pu faire ses premiers pas après son retour sur la Canebière. Seule fausse note de la soirée, la blessure d'Evra en début de deuxième période. La fête était donc quasi-totale.

En revanche, à Lyon, c'est plutôt la soupe à la grimace. Déjà défaits par Lille au Parc OL, samedi dernier (1-2), les hommes de Bruno Genesio ont concédé un deuxième revers de rang. Ils perdent aussi une occasion d'accrocher un titre cette saison. De quoi mettre une pression supplémentaire sur les épaules de Maxime Gonalons et de ses coéquipiers avant le derby face à Saint-Etienne, dimanche soir, à Geoffroy-Guichard.

Photos Matchs : Marseille 2 - 1 Lyon