Lyon rugit toujours ! (2-3)

L'Olympique Lyonnais a dominé le Racing Club de Lens, ce dimanche après-midi
L'Olympique Lyonnais a dominé le Racing Club de Lens, ce dimanche après-midi

L'Olympique Lyonnais se déplaçait dans le Nord de la France, ce dimanche après-midi. Dans le cadre des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France, les Rhodaniens défiaient le Racing Club de Lens, au stade de l'Épopée à Calais. Victoire convaincante et logique des protégés d'Hubert Fournier (3-2). Menant trois buts à zéro à la mi-temps et étant très peu inquiétés pendant plus d'une heure de jeu, les Gones pensaient filer vers un succès ronflant. Mais un relâchement coupable en fin de partie aurait pu leur coûter cher... Sans conséquence toutefois. Les voilà en seizièmes de finale de la compétition !

Coupe de France - 32èmes de finale
Racing Club de Lens - Olympique Lyonnais : 2-3 (0-3)
Buts : A. El Jadeyaoui (75ème s.p.), A. Coulibaly (89ème) - N.Fekir (5ème) A.Lacazette (14ème s.p.), MDabo (30ème).


L'Olympique Lyonnais rentrait parfaitement dans sa rencontre. Ainsi, sur leur première occasion de la partie, les coéquipiers de Steed Malbranque faisaient la différence ! Sur une frappe de l'inévitable Lacazette, repoussée par Riou, Fekir, en position de hors-jeu, ouvrait la marque (0-1, 5ème). Un premier coup du sort pour des Sang et Or qui n'étaient pas au bout de leurs peines en cet après-midi hivernale. Mais les protégés d'Antoine Kombouaré ne s'en laissaient toutefois pas compter et repartaient à l'assaut des buts de Lopes. L'international portugais était ainsi contraint de s'employer sur une déviation maline de Guillaume. Les deux équipes, déterminées à jouer l'offensive, se rendaient coup pour coup, nous offrant un début de premier acte de très belle facture. Un premier acte teinté, toutefois, d'une domination globale lyonnaise. Njie, par deux fois, était proche du break. Celui-ci arrivait peu après. Lacazette poussait alors Le Moigne à la faute et l'arbitre de la rencontre désignait logiquement le point de penalty. Un penalty que le meilleur réalisateur de la Ligue 1 transformait sans trember ! (0-2, 14ème). Largement devant au score, les Lyonnais récitaient ensuite une très belle partition, privant les Nordistes du cuir. À la demi-heure de jeu, Dabo - en position illicite de hors-jeu -, caviardisé par Lacazette, mettait fin à tout suspense (0-3, 30ème). Kombouaré pouvait pester, le RCL se dirigeait lentement mais surement vers une après-midi cauchemardesque.

Lacazette rayonne encore !

Mais le Kanak peut compter sur un groupe vaillant et solidaire et qui ne lâche jamais rien. Après avoir fait le dos rond face aux nouvelles attaques lyonnaises, le RCL sortait peu à peu la tête de l'eau, profitant au passage d'une baisse de pied rhodanienne. El Jadeyaoui, sur penalty, redonnait des bribes d'espoir aux Artésiens (1-3, 76ème). Avant que Coulibaly, de la tête, ne fasse chavirer les 12.000 spectateurs du stade de l'Épopée (2-3, 90ème). Mais le come-back retentissant n'aura pas lieu... L'OL, qui entre temps avait trouvé les montants par l'intermédiaire de Malbranque, tenait bon ! 2015 commence bien pour les Gones.


Revivez le LIVE de la rencontre


Réagissez à l'article "Lyon rugit toujours ! (2-3)"