France U21

Tousart et Diakhaby victorieux avec les Espoirs

Commentaire(s)
Mouctar Diakhaby et les Espoirs sont finalement venus à bout du Kazakhstan.
Mouctar Diakhaby et les Espoirs sont finalement venus à bout du Kazakhstan.

Le jeune attaquant du RCSA a inscrit un triplé décisif pour l'équipe de France Espoirs, qui n'arrivait pas à trouver la clé face à une formation du Kazakhstan pourtant rapidement réduite à dix...

Qualifications Euro U21 2019 - Groupe 9
France U21 - Kazakhstan U21 : 4-1 (0-0)
Buts :
Terrier (71e, 83e et 87e) et Bamba (74e) pour la France ; Zhalmukan (54e) pour le Kazakhstan.
La compo de départ des Bleuets : Kamara (Strasbourg) - Pavard (Stuttgart/ALL), Diakhaby (Lyon), Diallo (Mayence/ALL), Hernandez (Atlético Madrid/ESP) - Coco (Guingamp), Nitcham (Celtic/ECO), Tousart (Lyon), Harit (Schalke/ALL) - Diakhaby (Monaco), Bamba (St-Etienne).

Martin Terrier se souviendra longtemps de sa première sélection en équipe de France Espoirs. Lancé par Sylvain Ripoll au coeur de la deuxième mi-temps, l'attaquant du RC Strasbourg s'est offert un coup du chapeau. Une prestation d'autant plus mémorable qu'elle a été décisive pour les Bleuets, sortis d'un bien mauvais pas par le jeune Lillois (il est prêté un an par le LOSC au Racing).

Avant son entrée en jeu, Lucas Tousart et ses coéquipiers avaient buté sur le bloc du Kazakhstan, très replié suite à l'expulsion de Shadmanov dès la 3e minute de jeu, pour une main devant son but. Mais le pénalty offert par le jeune défenseur kazakh n'a pas profité à Amine Harit et les offensives des tricolores sont longtemps restées vaines.

En infériorité, le Kazakhstan avait ouvert le score

Pire, Zhalmukan est allé ouvrir le score juste avant l'heure de jeu, en prenant de vitesse Mouctar Diakhaby avant d'aller réaliser un joli piqué sur Kamara. C'est donc Terrier qui a sonné la révolte, d'abord sur la reprise d'un centre de Lucas Hernandez, puis en profitant d'un cafouillage entre Lys Mousset et le portier adverse, et enfin sur une frappe enroulée très bien sentie, à la suite d'un centre de Benjamin Pavard.

Au milieu de ce festival, Jonathan Bamba a également fait trembler les filets. Le petit attaquant Stéphanois a inscrit le second but français, en bénéficiant d'une offrande de Hernandez, encore lui. Après cette première journée, les hommes de Ripoll sont troisièmes de leur poule 9, mais comptent deux matchs de retard sur la Slovénie et leur adversaire du soir, toujours leader avec quatre points (une victoire, un nul, une défaite).