Bastia au tribunal lundi pour les incidents contre l'OL

Commentaire(s)
Les incidents contre l'OL et Nice seront jugés au tribunal ce lundi
Les incidents contre l'OL et Nice seront jugés au tribunal ce lundi

Bastia - Lyon, Bastia - Nice : deux rencontres de Ligue 1, théâtres de débordements bien différents, mais jugées en même temps ce lundi. D'abord, l'envahissement de la pelouse par les supporters bastiais suivi de coups portés à Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin sera jugé. Les deux hommes ont porté plainte contre X pour "violence en réunion dans une enceinte sportive". Cinq hommes seront appelés à la barre dans le cadre de ces affaires, et notamment Anthony Agostini.

Placé sous contrôle judiciaire, le directeur des services généraux bastiais a été interdit de stade. Il a lui aussi porté plainte, contre Jean-Michel Aulas et Anthony Lopes, d'un côté pour "dénonciations calomnieuses" des coups et blessures qu'il aurait porté à l'encontre du portier ; de l'autre pour "violences, injures et menaces de mort" de la part du Portugais. Dix autres personnes doivent comparaître pour avoir troublé le déroulement du match en pénétrant sur la pelouse de Furiani, d'après L'Equipe.

Enfin, l'enquête sur le match du 20 janvier après lequel Mario Balotelli s'est plaint de cris racistes est terminée : Hervé Guitton devra se présenter au tribunal afin de s'expliquer sur les cris de singe qu'il a émis lorsque le Niçois touchait le ballon. Ces deux affaires ont déjà valu de nombreuses suspensions de supporters au SCB, ainsi qu'une défaite sur tapis vert contre l'OL et plusieurs matches à huis-clos.

Commentaire(s)