La revue de presse de Lyon-Roma


Alexandre Lacazette a inscrit le 4e but lyonnais face à la Roma.
Alexandre Lacazette a inscrit le 4e but lyonnais face à la Roma.

Retrouvez la revue de presse italienne et française, au lendemain de la victoire de l'OL sur la Roma (4-2), en huitième de finale aller de la Ligue Europa.

La presse italienne n'est pas très loquace pour parler de la défaite de l’AS Roma sur la pelouse du Parc OL (4-2). Tuttosport se contente par exemple de dire que « Tolisso a ouvert la crise à Rome ». La formation emmenée par Luciano Spalletti en est effectivement à son « troisième KO en neuf jours », comme le rappelle la Gazzetta dello Sport., faisant référence aux revers concédés contre la Lazio (2-0, le 1er mars) et Naples (1-2, le 4 mars). Le journal sportif phare derrière les Alpes n’en reste pas moins persuadé que le club de la Louve peut renverser la vapeur et assure que « rien n’est perdu ».

Basé à Rome, c’est le Corriere dello Sport qui résume le mieux la rencontre : « La Roma menait 2-1 avant de s’effondrer dans le final ». Nos confrères italiens distribuent leurs bons points à Alisson, qui a « évité une plus lourde défaite » et dont la responsabilité n’est pas engagée sur les buts Lyonnais. Ils sont moins cléments avec Edin Dzeko qui, à l’image de son équipe, a été « bon pendant 45 minutes ». « Attention : il n’a pas marqué depuis quatre matchs et la comparaison avec Lacazette fait mal », poursuit le Corriere.

Tolisso a ébloui tout le monde

Il est vrai qu’en face, l’attaquant Lyonnais a fait parler la poudre, en parachevant le succès lyonnais d’une superbe frappe en pleine lucarne. Crédité d’un 8 dans L’Equipe et Le Progrès, il n'a toutefois pas été le joueur le plus déterminant pour les deux quotidiens français, qui préfèrent faire la part belle à Corentin Tolisso. « Sa seconde mi-temps a été monstrueuse », juge Le Progrès. « Percutant, bondissant sur chaque ballon, il a su être décisif. »

Les notes de Lyon-Roma

Mais la presse française, elle non plus, n’est pas persuadée de la qualification de l’OL pour les quarts de finale de la C3. En référence à l’élimination surprise du PSG à Barcelone, après quoi elle avait titré « inqualifiable » en une de son édition d'hier, L’Equipe se contente d'écrire que les Lyonnais sont « qualifiables ». Il faudra attendre la semaine prochaine et le match retour, au Stadio Olimpico, pour être plus catégorique.