L1

À Metz, l'OL remet la marche avant (analyse et notes)

Commentaire(s)
L'OL a pris la mesure du FC Metz (0-3), ce mercredi soir.
L'OL a pris la mesure du FC Metz (0-3), ce mercredi soir.

Après une première mi-temps équilibrée, l'Olympique Lyonnais a passé la vitesse supérieure en seconde période pour s'offrir un large succès face à Metz (0-3), ce mercredi soir, en match en retard de la 16ème journée de Ligue 1. Plus sûrs d'un point de vue technique et plus tranchants, les Rhodaniens n'ont pas eu à forcer leur talent pour dominer de pâles lorrains.

Ligue 1 - 16ème journée (match en retard)
FC Metz - Olympique Lyonnais : 0-3 (0-0)
Buts : A.Lacazette (59ème), J.Ferri (87ème), C.Tolisso (90ème) pour l'OL.

LE FAIT DU MATCH

Metz passe à côté de sa seconde mi-temps ! Auteurs d'un premier acte correct, avec deux belles occasions (Guido Milan 7ème, Florent Mollet 42ème) à leur actif, les Grenats ont complètement raté la deuxième période. Visiblement sans jus après plus de deux semaines sans jouer de match officiel, les protégés de Philippe Hinschberger se sont disloqués le temps avançant. Une aubaine pour les Lyonnais, qui en ont profité pour prendre le contrôle du cuir, du match, et faire la différence.

LES BUTS

0-1 (59ème) : Lyon prend l'avantage ! Au milieu de terrain, Lucas Tousart adresse une belle passe en profondeur, dans le dos de la défense des Grenats, à destination d'Alexandre Lacazette. L'attaquant rhodanien se défait alors astucieusement de son adversaire direct, avant de décocher un plat du pied droit à ras de terre. Thomas Didillon ne peut que s'incliner. C'est le 24ème but en Ligue 1 cette saison pour Alexandre Lacazette, le 30ème toutes compétitions confondues.

0-2 (87ème) : Lyon fait le break ! Corner pour Metz. Le ballon arrive vers les six mètres et Anthony Lopes, déterminé, repousse le cuir des deux poings. Mathieu Valbuena hérite du ballon dans l'axe du terrain, part en contre puis décale intelligemment Corentin Tolisso. Le numéro 8 des Gones sert alors Jordan Ferri sur le côté droit de la surface. Ce dernier, d'un subtil ballon piqué du pied droit, double la mise et scelle le sort de la rencontre. La 4ème passe décisive en championnat pour Tolisso et le 1er but de la saison pour Ferri.

0-3 (90ème) : Tolisso et Lyon s'envolent ! Mathieu Valbuena percute sur le front de l'attaque lyonnaise, dans le couloir gauche, et sert Nabil Fekir. Ce dernier s'enfonce dans la surface à gauche, fixe son adversaire direct et centre au moment opportun en direction de Corentin Tolisso. Passeur décisif sur le deuxième but des siens, le milieu de terrain se mue en buteur en reprenant victorieusement le cuir du gauche.

L'HOMME DU MATCH

Mathieu Valbuena (OL). Le petit milieu de terrain offensif a encore rendu une copie très intéressante. Remuant et travailleur dans son couloir, le numéro 28 des Gones s'est montré à son avantage, faisant étalage de sa large palette technique. Il a très souvent pris les bonnes décisions, offrant des passes millimétrées à ses coéquipiers de l'attaque. Avec un peu plus de réussite, il aurait même pu être buteur sur une reprise du droit vicieuse.

LES NOTES

Metz : Didillon (4) - Balliu (5), Milan (3,5), Falette (4), Signorino (4,5) - Mandjeck (5,5), Philipps (4,5) - Mollet (5), Cohade (4,5), Lejeune (Cap.) (4) - Nguette (6).

OL : Lopes (6) - Jallet (5,5), Diakhaby (4), Mammana (6), Morel (5) - Tousart (6), Gonalons (Cap.) (5) - Ghezzal (4,5), Fekir (6), Valbuena (6,5) - Lacazette (6).

LES CONSÉQUENCES

Appliqués en première mi-temps, les Grenats ne sont jamais parvenus à retrouver un rythme décent lors du second acte. Face à une équipe de la qualité de l'OL, cela ne pardonne pas. Au final, un revers on ne peut plus logique qui laisse les coéquipiers de Thomas Didillon en bas de classement. Quatorzièmes, ils comptent 35 points, mais également un match en moins (face au Paris Saint-Germain).

L'Olympique Lyonnais s'offre une 17ème victoire cette saison ! Les protégés de Bruno Genesio, bousculés lors du premier acte, ont été plus costauds en deuxième mi-temps. Également plus incisifs, ils ont filé lentement mais sûrement vers un succès large et mérité. Au classement, les Rhodaniens confortent leur quatrième place. Avec 54 points au compteur, ils comptent 7 unités d'avance sur l'OM, cinquième.