L1

Accroché par Strasbourg, l'OL fait du surplace (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'Olympique Lyonnais et le RC Strasbourg Alsace se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
L'Olympique Lyonnais et le RC Strasbourg Alsace se sont quittés dos à dos (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Incapable de conserver son avantage mais également d'élever son niveau de jeu, l'Olympique Lyonnais a été accroché par le Racing Club Strasbourg Alsace (1-1), ce dimanche après-midi lors de la 25ème journée de Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia ont même flirté avec la correctionnelle en fin de match, sauvés à deux reprises par leurs montants.

Ligue 1 - 25e Journée

Lyon
1 - 11 - 1 Strasbourg
B. Traoré 21'
42' L. Zohi

Qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France en milieu de semaine, l'Olympique Lyonnais peinait à réellement entrer dans sa partie et affichait une fébrilité surprenante voire inquiétante. Sur une longue passe en retrait, Fernando Marçal était tout proche de tromper son propre gardien mais Anthony Lopes parvenait à sauver devant sa ligne en catastrophe, heurtant son poteau au passage (4ème). Dans le dur, le club rhodanien devait ensuite composer avec la sortie sur blessure de Rafael, touché à la cheville sur sa prise d'appui (8ème). Sans être très à l'aise dans le jeu, les Gones se créaient malgré tout leur première occasion après le quart d'heure de jeu. Remuant, Bertrand Traoré se fendait de plusieurs dribbles, pénétrait dans la surface et se faisait déséquilibrer par Kenny Lala (18ème). L'arbitre central ne bronchait pas, estimant le duel épaule contre épaule licite.

Traoré ouvre son compteur but en L1, Zohi fait de même

Le Burkinabé, quelques petits instants plus tard, était finalement récompensé de ses efforts en ouvrant le score, d'une tête plongeante, sur un centre parfait déployé de la gauche par Maxwel Cornet (1-0, 22ème). Devant au tableau d'affichage, les protégés de Rudi Garcia affichaient alors une meilleure maîtrise et Bertrand Traoré, encore lui, était même tout proche du doublé sur une nouvelle tentative de la tête. Malheureusement pour les Gones, le cadre se dérobait de très peu (31ème). Un raté qui coûtait cher puisque le Racing, sans être transcendant, parvenait à recoller quelques secondes avant la pause sur une de ses rares offensives. Servi à la limite du hors-jeu par Majeed Waris, Kevin Zohi profitait du mauvais alignement de Kenny Tete pour, d'un plat du pied droit rasant, tromper Anthony Lopes avec l'aide du poteau (1-1, 44ème).

Lyon frôle la défaite...

Après la pause, les deux équipes repartaient au petit trot. Il fallait ainsi attendre l'entrée en jeu de Moussa Dembélé (63ème) pour que les débats s'animent un tant soit peu. Sur un bon service de Karl Toko Ekambi, Maxwel Cornet, au second poteau, avait le ballon pour reprendre l'avantage mais manquait sa reprise du plat du pied gauche (67ème). Kenny Tete, quelques petites minutes plus tard, attrapait le cadre sur une frappe puissante et rasante du pied droit mais tombait sur un Matz Sels vigilant (71ème). En manque d'idée, l'Olympique Lyonnais flirtait dangereusement avec la défaite en fin de partie. À deux reprises, le club rhodanien devait son salut à ses montants. D'abord sur frappe enroulée décochée par Kenny Lala (87ème). Puis sur un coup-franc botté par Dimitri Liénard (90ème+3). Alexander Djiku, dans la continuité de cette dernière action, ratait même une énorme opportunité... L'OL avait clairement eu chaud et devra se contenter d'un tout petit point, qui le laisse à la 10ème place du classement (34 points), à sept points du podium. Le RCSA, de son côté, conserve son 7ème rang (37 points) et ses trois unités d'avance sur son adversaire du jour.

Photos Matchs : Lyon 1 - 1 Strasbourg