L1

L'OL renoue avec le succès face à Metz (résumé et notes)

Commentaire(s)

A l'arrêt depuis le début du mois, l'Olympique Lyonnais a obtenu son premier succès en championnat en février en battant Metz (0-2), lors de la 26ème journée de Ligue 1. Un petit regain de confiance avant la réception de la Juventus de Turin en Champions League.

Ligue 1 - 26e Journée

Metz
0 - 20 - 1 Lyon
45' +8 M. Dembélé (P.)
90' +4 H. Aouar

Dans le dur ces dernières semaines, en témoignent les quatre matchs consécutifs sans victoire en championnat, l'Olympique Lyonnais a engrangé de la confiance en renouant avec la victoire à Metz, à quelques jours de la réception de la Juventus de Turin pour le huitième de finale aller de la Ligue des Champions (mercredi, 21h). Pour leur dernière répétition, les Gones se sont mis en conditions pré-coupe d'Europe, faisant preuve de concentration et de rigueur. Avec un double pivot composé de Tousart et Bruno Guimaraes, titulaire pour la première fois sous ses nouvelles couleurs et une ligne défensive appliquée, les Lyonnais n'ont laissé que des miettes aux attaquants messins, habituellement si virevoltants. En revanche, dans le secteur offensif, les hommes de Rudi Garcia devront en montrer davantage mercredi pour inquiéter l'arrière-garde turinoise.

Un schéma défensif respecté

Pour ce déplacement à Saint Symphorien, Rudi Garcia a semble-t-il été inspiré par Thomas Tuchel puisque l'entraîneur lyonnais a opté pour un 3-4-3 avec notamment Marçal en charnière centrale. L'habituel arrière gauche a été mis en difficulté dans la zone gauche, souvent dépassé par les montées de Centonze et la vivacité de Nguette. L'ancien guingampais a pu compter sur l'énorme débauche d'énergie de Maxwel Cornet pour contenir les Messins dans le couloir. L'Ivoirien a répété les courses le long de la ligne, ne rechignant jamais à accomplir les tâches défensives. De l'autre côté, Dubois faisait son retour dans le onze pour la première fois depuis novembre dernier. Pour son retour, il a livré une prestation sobre et sérieuse. La grosse satisfaction pour Rudi Garcia réside dans la paire Marcelo-Denayer. Au marquage de Diallo, le Brésilien a totalement pris l'ascendant sur l'attaquant, notamment au niveau du jeu aérien. Frustré par son match compliqué, le buteur des Grenats a même dégoupillé et a été expulsé pour un geste d'humeur sur Marçal en fin de match (82e).

Associés devant la défense, Tousart et Bruno Guimaraes ont pris la mesure d'un milieu messin démuni en raison de plusieurs suspensions. Après un début de match correct et soigné, le néo-lyonnais a pris davantage de risques dans ses transmissions, avec réussite. Sans une légère position de hors-jeu de Toko-Ekambi, il aurait pu être à l'origine d'un but de Martin Terrier (67e). En l'absence d'Aouar au coup d'envoi, les deux milieux ont joué les rôles de récupérateurs mais également de premiers relanceurs. Leurs nombreuses orientations vers les ailes ont permis l'animation des couloirs lyonnais, bien que l'attaque rhodanienne ait été légèrement en dedans en Lorraine, à l'exception de Toko-Ekambi.

Toko-Ekambi dans les bons coups, Dembélé éteint

Si la défense a rassuré, l'attaque, elle, a probablement laissé les supporters lyonnais sur leur faim. A l'image de ses précédentes prestations depuis son arrivée à Lyon, Toko-Ekambi s'est de nouveau démené. Par son pressing constant, il a mis en difficulté Udol. Néanmoins, le Camerounais était un peu seul. Plus en retrait, Terrier a davantage servi de liant entre les lignes du bloc lyonnais. Quant à Moussa Dembélé, il a été muselé par le duo Bronn-Boye. La paire centrale du FC Metz s'est montrée concernée et proche au marquage. Malgré cela, le numéro 9 de l'OL a tout de même ouvert le score sur penalty. Après un premier échec de Cornet face à Oukidja, le buteur français a eu le droit de prendre sa chance au moment de retirer ce coup de pied de réparation (45e+8). En fin de rencontre, le FC Metz a encaissé un second but d'Aouar, anecdotique puisque Oukidja avait déserté son but pour tenter d'apporter son aide sur un corner de la dernière chance (90e+4). Grâce à ce succès, l'OL remonte à la 6ème place, à quatre points du podium. Le FC Metz est 15ème avec seulement deux points d'avance sur le barragiste.