L1

Nicollin perd patience face à l'obstination de plusieurs présidents

Commentaire(s)

A la mi-mai, Laurent Nicollin s'était exprimé concernant la fin du championnat et le comportement de Jean-Michel Aulas, lui qui milite corps et âme depuis plusieurs mois pour une reprise de la compétition. Cette fois-ci, c'en est trop pour le président montpelliérain qui commence sérieusement à perdre patience devant l'obstination de plusieurs présidents à vouloir relancer la Ligue 1.

"On a emboîté le pas du gouvernement, il faut arrêter de ressasser le passé et préparer la saison prochaine, savoir dans quelles conditions on peut reprendre l'entraînement, si on peut ouvrir les stades ou pas, lancer la campagne d'abonnements ou pas, quoi dire aux sponsors. Ce qui est fait est fait. C'est comme quand une femme t'a trompé toute ta vie, que tu es toujours amoureux d'elle et que tu veux la retrouver. Elle t'a trompé, elle n'a plus envie de toi, tu passes à autre chose. Sinon ça te ronge, tu t'uses la santé pour rien" a commenté le président du MHSC qui trouve "insupportable" cette volonté infaillible de vouloir contester la décision prise par la LFP le 30 avril dernier.