L1

OGCN - OL : Présentation et compos probables

Commentaire(s)

Victorieux du choc face à l'Olympique de Marseille (1-0), dimanche dernier, l'Olympique Lyonnais entend poursuivre sa série de succès, samedi (20h), en se déplaçant du côté de Nice. Une rencontre qui se jouera sans l'homme en forme côté rhodanie, Yoann Gourcuff étant forfait pour cause de blessure aux adducteurs.

Ligue 1 - 12ème journée
OGC Nice - Olympique Lyonnais
Allianz Riviera
Arbitre : Amaury Delerue


Son retour sur les terrains avait fait grand bruit. Face à Montpellier (5-1), Yoann Gourcuff avait d'abord inscrit son premier doublé sous le maillot de l'OL. Puis face à l'Olympique de Marseille, il avait inscrit, dimanche dernier, un but magnifique, offrant un succès de prestige à ses coéquipiers (1-0). Mais cette fois, le meneur de jeu lyonnais ne sera pas là. Touché aux adducteurs, l'ancien Bordelais a, en effet, dû déclarer forfait pour ce déplacement en terre niçoise. Une absence de poids pour Hubert Fournier, qui s'ajoute à celles de Grenier, Fofana et Ferri, blessés, et Gonalons, suspendu. Avec tous ces milieux de terrain indisponibles, le technicien rhodanien devra donc composer pour conserver son équilibre dans l'entre-jeu. Pas de quoi vraiment l'inquiéter. "Le milieu de terrain a été touché, mais des joueurs piaffent d’impatience pour ce déplacement périlleux. L’objectif ultime c’est de l’emporter, de rester dans notre dynamique positive même si on sait que ce déplacement sera difficile", a-t-il souligné.

Fournier en veut encore plus

Avec trois succès de rang et cinq victoires consécutives à domicile, le club du président Aulas s'affirme progressivement parmi les prétendants aux places européennes. Pour Hubert Fournier, il ne faut, en tout cas, pas brûlé les étapes. Beaucoup de choses restent en effet à peaufiner pour espérer se mêler à la lutte pour l'Europe. "On n’a pas fixé d’objectifs. C’est trop tôt. Si l’on veut être ambitieux, il faut par exemple moins subir les occasions comme face à Marseille où il a fallu un grand gardien et la maladresse des attaquants adverses. Ne concédons pas trop d’occasions. Cela est dû à un manque de concentration, à notre incapacité à garder la mainmise sur la partie…", a analysé l'entraîneur lyonnais. Avant d'ajouter : "On doit progresser. Un discours perfectionniste, mais c’est surtout une exigence. On ne peut pas se contenter du résultat sec face à l’OM. On se doit d’être exigeant pour se maintenir sur le podium."

Nice doit soigner l'entame

En face, se présente une équipe de Nice qui souffle le chaud et le froid. En milieu de semaine, les Aiglons se sont notamment faits sortir dès leur entrée en lice en Coupe de la Ligue, battus lors de la séance des tirs aux buts par Metz (3-3, 2-3 aux t.a.b.). Dimanche dernier, ils avaient, à l'inverse, offert un récital offensif détonnant sur la pelouse de Guingamp (2-7). Carlos Eduardo y avait inscrit le premier quintuplé depuis 30 ans en première division. "Ces derniers jours, il a été très sollicité. J'espère qu'il ne sera pas trop perturbé, qu'il sera concentré sur son match. Qu'il saura faire la part des choses entre ce qu'il a vécu à Guingamp et ce qui nous attend contre Lyon", a confié Claude Puel. L'entraîneur niçois qui espère une réaction de la part de ses joueurs. "Contre Metz, on a vu que lorsqu'on n'est pas focalisé sur notre entame, on peut vite être sanctionné. Je pense qu'on a retenu la leçon", a déclaré l'ancien entraîneur de l'OL, qui vient justement de prolonger son bail avec la formation niçoise.


Claude Puel, entraîneur de Nice : "Ces derniers jours, il (Carlos Eduardo) a été très sollicité. J'espère qu'il ne sera pas trop perturbé, qu'il sera concentré sur son match. Qu'il saura faire la part des choses entre ce qu'il a vécu à Guingamp et ce qui nous attend contre Lyon. (...) Contre Metz, on a vu que lorsqu'on n'est pas focalisé sur notre entame, on peut vite être sanctionné. Je pense qu'on a retenu la leçon..."

Hubert Fournier, entraîneur de l'OL : "On n’a pas fixé d’objectifs. C’est trop tôt. Si l’on veut être ambitieux, il faut par exemple moins subir les occasions comme face à Marseille où il a fallu un grand gardien et la maladresse des attaquants adverses. Ne concédons pas trop d’occasions. Cela est dû à un manque de concentration, à notre incapacité à garder la mainmise sur la partie… On doit progresser. Un discours perfectionniste, mais c’est surtout une exigence. On ne peut pas se contenter du résultat sec face à l’OM. On se doit d’être exigeant pour se maintenir sur le podium."


OGC Nice - Olympique Lyonnais

OGC Nice : Hassen - Palun, Genevois, Bodmer (Cap.), Amavi - Mendy, Hult - Puel, C. Eduardo, Bauthéac - Pléa.

Olympique Lyonnais : Lopes - Jallet, Bisevac, Umtiti, Bedimo - Malbranque, Tolisso, Mvuemba - Fekir - Lacazette (Cap.), Njie.

Match à suivre EN DIRECT sur MadeInFOOT.com

Sondage : Amis lecteurs, quel est votre pronostic pour cette rencontre?