L1

OL : Garde félicite Bastos

Commentaire(s)

A quatre jours du terme du mercato estival, Lyon a vu partir plusieurs de ses "gros" salaires comme voulait son président mais en conserve quelques uns comme Michel Bastos, qui n'est plus poussé vers la sortie. Pour son entraîneur Rémi Garde, c'est une preuve de son implication et de son professionnalisme.

"Je l'avais dit. Michel n'était pas venu aux Etats-Unis (pour le trophée des champions remporté 2-2 4tab2 contre Montpellier) avec nous pour une question de transfert éventuel. Quand nous étions rentrés en France, il avait pris un peu de retard sur sa préparation. Dans mon esprit, c'était un joueur qui était vraiment sur le départ. Je lui ai alors demandé de se fondre à nouveau dans le collectif pour son bien et celui de l'équipe. Je lui ai demandé de travailler et de combler le retard car tout n'était pas simple pour qu'il s'entraîne seul à Lyon. Retrouver le banc de touche n'était pas évident pour lui mais je lui avais promis qu'il serait récompensé s'il travaillait bien, d'une manière ou d'une autre et il l'a été aussi par les buts qu'il a inscrits. Dans mon esprit, les joueurs sont toujours frustrés d'être remplaçants mais les bons joueurs qui ont un bon esprit font la différence quand ils rentrent".

Le Brésilien a donc réussit à inverser la tendance pour se retrouver titulaire ce samedi après midi avec la réception de Valenciennes. S'il a aussi (et surtout) profité du départs des autres "gros" salaires du club (Cissokho, Kallström, Lloris, Ederson), Bastos aura garder son attitude professionnelle jusqu'au bout dans un club qui voulait s'en séparer et qui maintenant compte sur lui.