L'OL arrache un nul face au Shakhtar et retrouve les 8es de finale (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'OL évite la douche froide
L'OL évite la douche froide

L'Olympique Lyonnais a arraché sa qualification à Kiev, face au Shakhtar Donestk, dans la neige et le froid. Les hommes de Bruno Genesio ont pu compter sur une superbe frappe de Nabil Fekir pour arracher le nul (1-1) et terminer deuxième de leur groupe. 7 ans après sa dernière apparition en 8es de finale, l'OL retrouve le gratin européen. Dans le même temps, Man City s'est imposé 2-1 face à Hoffenheim pour sécuriser sa première place.

Ligue des Champions - 6ème journée (Gr.F)
Shakhtar Donetsk - Olympique Lyonnais : 1-1 (1-0)
Buts : Moraes (23e) pour le Shakhtar. Fekir (65e) pour l'OL

Depuis plusieurs saisons maintenant, l'Olympique Lyonnais nous a habitué au meilleur, comme au pire. Capables d'offrir deux matchs de haut-niveau face à Manchester City (4 points récupérés), les Gones ont également perdu de nombreux points dans cette campagne européenne en se faisant rattraper sur le gong, lors des deux rencontres face à Hoffenheim. Pour cette dernière rencontre des phases de poule, l'OL se devait donc de ramener la victoire d'Ukraine pour accéder à la phase finale de la Ligue des Champions. Alors que les conditions météorologiques ne sont pas parfaites (de la neige tombe sur Kiev), l'Olympique Lyonnais attaque fort la rencontre, à l'image d'une frappe enroulée du gauche de Nabil Fekir tout proche des cages de Pyatov. Le portier du Shakhtar réalise, ensuite, une parade décisive devant Bertrand Traoré, pas du tout en veine ce soir. L'attaquant burkinabé manque totalement son face à face (19ème) sur une sublime passe en profondeur d'Houssem Aouar.

Malgré la neige de Kiev, l'OL vendange

Alors que l'OL pousse pour ouvrir le score, les Ukrainiens vont réussir à trouver la faille sur leur unique tir de la première période. Ismaily, sur son côté gauche, dépose Kenny Tete avant de trouver Junior Moraes, déjà auteur d'un doublé à l'aller, en plein dans la surface. Le Brésilien profite d'une mauvaise appréciation de Denayer pour contrôler le ballon devant Marcelo et ajuster Lopes à bout portant (23ème). Les Gones veulent toutefois répondre rapidement à cette ouverture du score, quasi contre le cours du jeu. Une nouvelle fois lancé par Houssem Aouar, Bertrand Traoré s'illustre encore par un énorme gâchis. Alors qu'il peut trouver Nabil Fekir, seul, sur sa gauche, l'attaquant préfère repiquer dans l'axe et tenter une enroulée qui termine dans les gradins du Stade Olympique (31ème). Au total, l'OL a tenté 11 frappes dans cette première mi-temps, contre une seule pour le Shakhtar, sans jamais trouver la faille.

Nabil Fekir délivre l'OL

Malgré sa malchance, l'OL ne semble pas paniquer sur le terrain et Nabil Fekir, décrié ces derniers jours, monte petit à petit en puissance. Alors qu'il s'est illustré deux fois juste avant la pause (une passe en retrait pour un tir de Mendy à la 45ème, puis une frappe enroulée captée par Pyatov : 45+1ème), le capitaine Rhodanien a guidé les siens en seconde période pour redresser la barre. Si les Lyonnais se sont offert un coup de chaud au retour des vestiaires après un dégagement totalement manqué de Denayer, les Gones ont su revenir dans le match sur l'un des rares ballons exploitables pour Memphis Depay. Après un crochet, le Batave retrouve son numéro 18 en retrait, plein axe. Fekir nous fait la totale, un contrôle pied gauche, une feinte de corps, puis une enroulée pleine lucarne (65ème).

Avec ce nul, l'OL est virtuellement qualifié pour la phase finale de LDC et se doit, maintenant, de conserver ce résultat. Un objectif qui a souvent fait défaut à l'OL ces dernières semaines (Manchester City, Hoffenheim par deux fois...), d'autant plus que Donetsk doit jeter ses dernières forces dans la bataille pour espérer passer en huitièmes. Sur un long ballon de Maycon dans le dos de la défense, Anthony Lopes fait preuve de vigilance et anticipe devant un Ismaily un poil trop court (82ème). Finalement, excepté ce dernier frisson, l'OL a su tenir son résultat et valider son ticket pour la suite de la compétition. La seule mauvaise nouvelle du soir concerne Nabil Fekir, qui sera suspendu pour le prochain match après son carton jaune (68e).

LES NOTES

SHAK : Pyatov (7) - Matviyenko (5), Kryvtsov (4), Khocholava (4) puis Butko (4), Ismaily (7) - Maycon (6), Stepanenko (4) - Marlos (4), Kovalenko (3), Taison (6) - Moraes (6).

OL : Lopes (6) - Denayer (5), Marcelo (4), Marçal (6) - Tete (4), Aouar (6), Tousart (7), Mendy (5) - Fekir (8) - Depay (5), Traoré (3).

Commentaire(s)