LDC

Le défi européen de L'OL

Commentaire(s)

Contrairement à d'autres clubs français engagés en Coupe d'Europe cette saison, l'OL a hérité d’un tirage plutôt abordable. Méfiance tout de même, préviennent les abonnées de netbet.fr. Les portugais du Benfica Lisbonne, les allemands du RB Leipzig ainsi que les russes du Zenit Saint Petersbourg, sont les trois adversaires des Gones lors des phases de poule de la C1.

Le retour de la Ligue des Champions est imminent. Le célèbre hymne va résonner au Groupama Stadium dans moins de 15 jours (le 17/09 face au Zenit). Une nouvelle campagne, et des nouveaux objectifs pour l’Olympique Lyonnais, même si le premier sera d'accrocher une des deux premières places afin de franchir l'étape des groupes.

Benfica, un champion moins en vue

Le Benfica Lisbonne a remporté le championnat portugais la saison dernière, son cinquième titre en six ans. Mais le parcours européen du club Lisboète demeure inquiétant. Après ses deux finales de Ligue Europa, consécutivement perdues en 2013 et 2014, devant Chelsea et Séville, le Benfica Lisbonne n'a plus brillait en Europe. Les coéquipiers de l'ancien madrilène Raúl De Thomas, auront à cœur, de se racheter cette saison. Le Benfica sera sans doute, l'un des plus gros concurrents de l'OL, pour la qualification en huitièmes de finale.

Zénit, un retour ambitieux

Comme le Benfica, le Zenit Saint Petersbourg a remporté son championnat national la saison dernière, terminant avec huit points d'avance sur son dauphin, le Lokomotiv Moscou. Sous la conduite du russe Sergey Semak, le Zenit est revenu au premier plan en Russie. Avec un groupe de joueur majoritairement russe dont la moyenne d'âge est de 27 ans, c'est l'effectif le plus vieux du groupe G, une expérience qui pourra compter dans cette compétition. L'OL est avisé.

Leipzig, l'autre danger du groupe

Véritable sensation de la Bundesliga lors de la saison 2016-2017, le RB Leipzig a su maintenir le cap depuis sa montée dans l'élite du football allemand. Troisième de la Bundesliga derrière les indéboulonnables Bayern Munich et Borussia Dortmund, le propriétaire de la Red Bull Aréna va redécouvrir la Champions League après une saison d'absence. C'est peut-être le club avec le moins d'expérience dans ce groupe, mais le plus imprévisible. Le RB Leipzig a enregistré quelques arrivées intéressantes durant le mercato estival. L'ancien parisien Christopher Nkunku, le tchèque Patrik Schick et le jeune anglais Amedo Lookman sont venus renforcer l'effectif.

Lyon a des ambitions

L'OL veut franchir un nouveau palier au niveau européen. Après le départ de Bruno Genesio, Jean-Michel Aulas a fait appel aux anciens de la maison pour tenter de passer un cap cette saison. Malgré un mercato moins clinquant en termes d'arrivées, l’OL dispose d'un noyau solide, reste à savoir s’il sera taillé pour la Ligue des Champions. Le défi des lyonnais sera donc de faire mieux que la saison dernière où les coéquipiers d’Aouar avaient été sortis en huitième de finale par le FC Barcelone au terme d'un naufrage collectif au Camp Nou (5-1). Lyon à des grandes ambitions et un quart de finale de C1 ferait les affaires de JMA.