LDC

Le Graët encense l'OL

Commentaire(s)
Noel Le Graet était présent en tribune lors de la qualification de l'OL face à la Juventus
Noel Le Graet était présent en tribune lors de la qualification de l'OL face à la Juventus

Présent dans les tribunes de l'Allianz Stadium en compagnie de son adjoint Pierre Samsonoff, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a pu apprécier la qualification de l'Olympique Lyonnais en quart de finale de la Ligue des Champions. Un exploit contre la Juventus que l'intéressé a tenu à souligner. "Très franchement, sur ce match, en dehors des situations où le meilleur joueur du monde avait le ballon, les Lyonnais n'ont pas été inquiétés", a indiqué le Breton à L'Equipe. "Ils ont eu la réussite sur le penalty qui leur a été accordé mais, dans l'ensemble, ils ont mérité leur qualification. Cette performance, personne ne s'y attendait vraiment. La France n'avait pas joué depuis trois mois... Mais j'ai trouvé les Lyonnais, frais, bien, heureux."

Le Graët, qui avait animé les hostilités avec le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a d'ailleurs tenu à s'expliquer à ce sujet. "Mais je n'étais pas fâché avec lui", contredit-il. "On s'est juste titillé. Je connais Jean-Michel depuis très longtemps. J'ai beaucoup d'estime pour ce qu'il fait. L'OL est un club français qui réussit bien, composé de dirigeants fidèles. Ce match, c'était le match à voir. Après, c'est vrai qu'à huis clos, comme à 5 000 spectateurs d'ailleurs, ce n'est pas terrible. Mais bon, il faut s'y habituer, ne pas jouer avec la maladie. Je me demande quand même si je ne préfère pas le huis clos à une jauge de 5 000. Quand je l'ai appelé pour lui demander si je pouvais venir à Turin, il m'a dit : "Si tu viens, je n'en reviens pas." Lyon n'avait que dix places dans sa délégation et il fallait qu'il retire deux places à des copains à lui. Je suis très heureux d'y être allé."