Galtier : "mes joueurs sont allés au bout d'eux-mêmes"


Galtier évoque son changement tactique
Galtier évoque son changement tactique

"Vu notre situation (17e de L1) et notre première période (0-2), il faut apprécier de point du match nul (2-2)" Christophe Galtier apparait presque soulagé, en conférence de presse, après la prestation très contrastée de ses hommes. Les Lillois, invisibles et inquiétants en première période, ont montré un tout autre visage dans le second acte. "Notre équipe est très singulière, on ne peut être que surpris. Mais c'est incroyable l'écart entre le moment où nous prenons un but (21e) et le début de la deuxième période. On a été assommés et on s'est liquéfiés jusqu'à la 45e minute. Personne ne pensait qu'on allait revenir au score. Il n'y avait heureusement que deux buts d'écart. Il y aurait pu en avoir plus. On a été absents dans beaucoup de domaines, notamment dans l'engagement sur un plan défensif. On les a laissés jouer sur les cotés." explique Galtier, avec du recul.

Le technicien lillois est ensuite revenu sur ses consignes à la mi-temps et notamment le changement d'organisation défensive. "À un moment, j'ai cru que les deux excentrés de Lyon étaient devenus les deux meilleurs joueurs du monde tellement on les a laissés jouer. J'ai échangé avec les joueurs à la pause. Sans prise de tête, sans colère. Je parlais fort. Je leur ai demandé d'être plus proche de leur adversaire direct. De défendre en avançant. En première période, on le faisait en reculant. Lyon a surement pensé avoir fait le plus dur. Nous il fallait aller sur l'adversaire. Perdu pour perdu... On savait qu'un but pouvait relancer le match car l'OL joue beaucoup" lâche-t-il. "On pouvait aussi exploser si on encaissait un troisième but. Mais les joueurs sont allés au bout d'eux-mêmes. On est capables de marquer. mais on prend trop de buts. S'il faut marquer trois ou quatre buts à chaque fois pour gagner des rencontres, ce n'est pas possible".