Mercato

Aulas et Genesio justifient le départ de Darder

Sergi Darder a demandé à partir, assurent Aulas et Genesio.

Toujours incompris par une majeure partie des supporters Lyonnais, le départ de Sergi Darder était au menu des discussions lors de la conférence de presse de l'OL, ce vendredi matin. Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas ont accepté d'y revenir...

Voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Les supporters Lyonnais hésitent face au mercato réalisé par leur club de coeur. Emballés par les huit recrues signées, ils ruminent encore certains départs. Plus que les ventes lucratives de Lacazette (Arsenal) et Tolisso (Bayern), logiques au regard de qu’on apporté les deux joueurs formés dans le Rhône depuis leurs débuts en pro, mais aussi de leurs valeurs marchandes, ce sont les cessions d'Emanuel Mammana (Zénith St-Pétersbourg) et, plus récemment, Sergi Darder (Espanyol Barcelone), qui les ont rendu dubitatifs.

Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas, qui présentaient ce matin leur dernier renfort de l'été Tanguy Ndombélé, ont donc profité de ce point presse pour revenir sur les raisons qui ont poussé le milieu de terrain espagnol à retourner de l’autre côté des Pyrénées, deux ans seulement après son arrivée. « J’ai beaucoup parlé avec lui depuis le début de la saison. Je pense que le match de Bordeaux (il a été expulsé après avoir reçu deux cartons jaunes, ndlr) a été pour lui la goutte d’eau qui a fait déborder le vase », a confié l’entraîneur des Gones.

« On ne l'a pas poussé à partir »

« Il ne se sentait pas en confiance et je pense que pour lui, c’est dans ce domaine qu’il était en difficulté. Il a émis le souhait de quitter le club plutôt que d’être en concurrence avec les autres et d’assumer cette concurrence », a-t-il expliqué. « C’est un regret, parce que c’est un bon joueur, intelligent, avec des qualités dans la prise d’information. Mais je pense que ce choix était le bon pour lui. »

« Son objectif était de retourner en Espagne le plus vite possible », a abondé Aulas, rejetant ainsi l’idée que l’OL ait forcé son départ. « Il avait conscience de ne pas être à 100% de ce qu’il pouvait faire. Peut-être qu’on a une part de responsabilité là-dedans… », a concédé le président Lyonnais. « On ne l’a pas poussé à partir, c’est lui qui voulait l’Espagne. Il y a eu cette opportunité avec son club formateur. Ce n’était pas la meilleure solution pour nous, étant donné que c’est un prêt, mais on l’a rendu heureux, comme Emanuel (Mammana) à l’époque où il est parti au Zénith. »

Catégorie :  OL, Mercato OL


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos OL

1 2 3 4 5