Un nouvel international Espoirs français dans le viseur !

Abdou Diallo et Tanguy Ndombélé, sous le maillot des Espoirs.
Abdou Diallo et Tanguy Ndombélé, sous le maillot des Espoirs.

Après Terrier, Tousart, Ndombélé ou encore Aouar, l'OL pourrait compter un nouvel international Espoirs français dans ses rangs, à compter de cet été. Abdou Diallo ferait partie des pistes creusées par les Gones pour renforcer leur défense centrale.

Si c'était encore un secret pour certains, Jean-Michel Aulas l'a trahi la semaine dernière : l'Olympique Lyonnais cherche un nouveau défenseur central et son président l'a clairement fait savoir en indiquant vouloir "se renforcer dans [la] ligne défensive avec de l’expérience". Auteur d'une saison correcte au côté de Marcelo, Jérémy Morel ne devrait pas débuter le prochain exercice dans la peau d'un titulaire, tandis que ses dirigeants sont à l'étude des offres qui leur sont déjà parvenues pour Mouctar Diakhaby (Valence, Watford).

Même s'il a explicitement été avancé par Aulas, les prospections de la cellule de recrutement lyonnaise ne se sont pas strictement arrêtées sur le critère de l'expérience. C'est en tout cas ce qu'on peut conclure de l'information apportée ce matin par L'Equipe, selon laquelle l'OL a coché le nom de l'international Espoirs français Abdou Diallo, qui a fêté ses 22 ans à l'issue d'une première saison pleine en Bundesliga (27 matchs avec Mayence).

Un transfert estimé à plus de 20 M€

Malgré son éclosion récente au plus haut-niveau, l'ancien Monégasque n'en reste pas moins très courtisé à l'entame de ce mercato et avant l'Olympique Lyonnais, plusieurs clubs se sont renseignés sur son cas. Arsenal ou Naples en font partie, mais c'est Dortmund qui aurait une longueur d'avance. Lucien Favre aurait même pris son téléphone pour appeler personnellement le joueur et lui faire part de son intention de l'installer sur l'axe gauche de sa défense.

Porté par Bruno Genesio, que l'on décrit sous le charme du jeune Tricolore, le projet lyonnais plairait à ce dernier, emballé par l'idée de découvrir la Ligue des Champions avec un club français. Mais pour l'OL, il s'agira aussi de convaincre Mayence de le libérer de ses quatre dernières années de contrat. Vu son ascension au cours des derniers mois et sa cote de popularité en Europe, un montant de 20 millions d'euros serait le minimum pour entrer dans les négociations.