Serin fracasse encore Aulas

Les Messins peuvent compter sur leur Président.
Les Messins peuvent compter sur leur Président.

Décidément, le match entre le FC Metz et l'Olympique Lyonnais, stoppé à la demi-heure de jeu, n'en finit plus de faire parler. Après le premier dérapage du président du FC Metz Bernard Serin, ce dernier a récidivé, ce lundi soir, sur les antennes de France Bleu. Une nouvelle fois, le dirigeant des Grenats n'a pas hésité à casser son homologue, le qualifiant de "manipulateur" : "Je crois qu’Aulas est dans son rôle habituel, c’est un manipulateur qui essaye de récupérer trois points sur tapis vert. Nous aurions pu également dans cette affaire gagner trois points. Je n’ai pas reçu de notification de la décision, donc je ne sais pas quels sont les arguments utilisés."

À écouter le principal intéressé, Bernard Serin peut compter sur un fort soutien par les autres présidents de la Ligue, lassés par Aulas : "Je suis très encouragé par mes collègues présidents à contester au maximum cette décision et éventuellement aller plus loin parce que personne ne veut être à la merci d’une jurisprudence comme celle-là qui permet a des pseudo supporters d’influencer les résultats".


Réagissez à l'article "Serin fracasse encore Aulas"