OL

Aulas : "Je ressens un peu de dépit"

Commentaire(s)

Alors que l'Olympique Lyonnais obtenait un match nul quasi-miraculeux sur la pelouse de Rennes, ce dimanche (1-1), le président rhodanien Jean-Michel Aulas a préféré s'attarder sur un penalty qu'il juge oublié en seconde période. JMA en profite ainsi pour rappeler le contenu intégral de l'intrigue entre l'arbitre de la rencontre, Philippe Malige, et lui-même.

"C'est une longue histoire, M. Malige était le 4e arbitre du match contre le PSG (4-4), qui a entraîné des sanctions contre moi, Rémi Garde, et quand 48 heures avant le match, on annonce un changement d'arbitre, avec un arbitre qui est nommé alors qu'il est impliqué dans un litige lourd avec nous, ça rajoute de la pression sur lui. S'il n'y a pas d'erreur, on applaudit, mais s'il y a manifestement un doute... J'ai demandé à voir la vidéo, le délégué me l'a interdit... Il y a plein d'arrière-pensées... Je ressens un peu de dépit. La vedette du match n'est pas obligatoirement du côté des joueurs, comme ce soir", constate JMA.