Aulas en remet une couche sur Monaco et Vasilyev

La polémique sur l'arbitrage du match entre Monaco et Lyon, dimanche dernier, était encore un sujet d'actualité dans les couloirs du Parc OL, où Jean-Michel Aulas est passé hier soir...

Trois jours plus tard, les propos de Vadim Vasilyev sur l'arbitrage de Monaco-Lyon (1-3, dimanche) ont encore du mal à passer chez Jean-Michel Aulas. Hier soir, suite à la victoire 2-0 de son équipe sur Angers, le président de l'OL s'est de nouveau exprimé sur cette polémique, affirmant avoir été "marqué" par ces accusations...

"Parfois dans les propos que l'on tient à chaud, on espère que les gens vont reconnaitre leurs erreurs et pour le moins s'excuser", a commencé Aulas, qui en veut également à la presse. "Je pense que Monaco a été encouragé par un certain nombre de médias à maintenir sa position. On n'a parlé que de ça alors que c'est un scandale et tout le monde le sait, que ce soit dans les tribunes ou chez les journalistes."

Maintenant, la patron des Gones attend une réaction de la part des instances du football français. "J'espère que le FFF et la ligue vont rapidement prendre position, ce qui permettrait de revenir à quelque chose de plus sain. Dmitri Rybolovlev et Vadim Vasilyev étaient des amis et les choses se sont bien passées dimanche, jusqu'à cette déclaration. J'espère que les choses vont rentrer dans l'ordre (...) Le club a été très touché. C'est la remise en cause d'un travail fait depuis plusieurs années. Se faire traiter de cette manière, ça marque..."

Réagissez à l'article "Aulas en remet une couche sur Monaco et Vasilyev"