Diakhaby "n'est pas un garçon qui va faire la tête"

Diakhaby a faim de compétition
Diakhaby a faim de compétition

Titulaire indiscutable l'an passé en défense centrale, Moukhtar Diakhaby a été la victime collatérale, cette saison, de l'arrivée de Marcelo lors du dernier mercato estival. Recalé au banc des remplaçants, le Tricolore a fêté sa première titularisation à Angers, le 1er octobre dernier. Il s'est notamment illustré en inscrivant l'un des 3 buts des Gones, tenus en échec au stade Raymond Kopa.

Ce vendredi, il devrait à nouveau être aligné en raison de la suspension de Marcelo. Récemment prolongé jusqu'en 2022, Diakhaby avait pourtant l'embarras du choix pour poursuivre sa carrière cet été, entre les intérêts de clubs anglais ou de l'Inter Milan. Et, malgré sa situation plus complexe en ce début de saison, le Gone n'est pas prêt de bouder, comme l'explique son entourage à L'Équipe. "Comme tout joueur, il a faim de compétition et il veut jouer. Mais ce n'est pas un garçon qui va faire la tête. Il est plutôt du genre à se réfugier dans le travail".

Réagissez à l'article "Diakhaby "n'est pas un garçon qui va faire la tête""