Face aux banderoles, Ménès s'insurge et défend Genesio

Ménès défend Genesio
Ménès défend Genesio

"Bruno, ton amour pour l'OL t'honore, mais il est temps de tourner la page." Tout juste qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, l'OL s'offre quelques remouds avec des banderoles de supporters à Bruno Genesio. Le coach l'a admis après la rencontre, "ça fait mal de lira ça". Face à ce petit tumulte, Pierre Ménès a élevé la voix : "moi j'ai envie de lui rendre hommage."

Devant OL - Nice, ce samedi, le commentateur s'est insurgé. "Il se fait tuer à la mi-temps, comme quoi "Lyon ne peut pas se qualifier pour la Ligue des Champions avec un entraîneur pareil." Il fait le changement qu'il faut, il fait rentrer Mariano, ça marche... et là, pas un message pour souligner son bon coaching." Sur le plateau du CFC, l'analyste a donc salué le coaching gagnant... mais aussi un entraîneur apprécié : "une image me semble plus importante encore que les banderoles, celle de Genesio porté en triomphe par ses joueurs, ça ne trompe pas !"