Fekir à Liverpool, les raisons d'un fiasco

Fekir, le genou pose problème
Fekir, le genou pose problème

Tout semblait ficelé... puis Liverpool a fait volte-face. Nabil Fekir n'est pas encore parti de Lyon, L'Equipe avance un argument décisif dans ce capotage.

65 millions. 7 millions de bonus. Cette somme semblait promise à l'OL jusqu'à midi, ce samedi. Mais Liverpool a tenté de renégocier le prix de Nabil Fekir, et Lyon a coupé court. Le problème est médical, à en croire L'Equipe. Pour un transfert aussi onéreux, les examens sont poussés. Et lorsque les différents résultats du joueur de 24 ans ont été envoyés de l'autre côté de la Manche, un problème a semble-t-il rebuté les Reds : les nombreuses opérations du capitaine rhodanien au genou.

Arthroscopie mais surtout opération de ses ligaments croisés du genou, l'international tricolore a souffert... et le cartilage est abîmé. Conséquence, les Liverpuldiens ont des doutes sur la capacité physique de Nabil Fekir à pouvoir enchaîner les matches de haute intensité tous les trois jours. Un "doute" que les dirigeants anglais auraient pu dissiper si le prix du milieu offensif avait été revu à la baisse. Mais la renégociation du futur transfert ne s'est pas passée comme prévu.

Après son premier communiqué, il y a quelques jours, affirmant que l'OL et Liverpool n'avaient aucune discussion concernant le joueur, le club rhodanien a cette fois mis un terme à l'opération par le biais d'une nouvelle publication... Coup de Trafalgar ou coup de bluff ? Difficile à dire, mais la communication lyonnaise semble rodée, et la vente de Nabil Fekir semble d'une urgence toute relative. Autrement dit, soit Liverpool accepte le deal initial, soit un autre club s'aligne dessus... soit Nabil Fekir repart pour une saison en Rhône-Alpes.