Genesio confirme son départ à l'issue de la saison !

Commentaire(s)
Bruno Genesio ne sera plus l'entraîneur de l'OL la saison prochaine.
Bruno Genesio ne sera plus l'entraîneur de l'OL la saison prochaine.

Ce samedi après-midi, lors d'une conférence de presse exceptionnelle, Bruno Genesio a annoncé son départ de l'Olympique Lyonnais au terme de la saison en cours.

Après trois saisons et demies passées sur le banc de l'Olympique Lyonnais, Bruno Genesio a annoncé son départ du club à l'issue de l'exercice en cours lors d'une conférence de presse tenue ce samedi après-midi. "Je suis là pour exprimer la décision que j'ai prise en plein accord avec le président. En début de saison, les objectifs fixés par mon président étaient de se qualifier pour les 8es de finale de la LDC. Objectif qui a été atteint. Le second objectif était de participer à nouveau à la LDC la saison prochaine. Aujourd'hui, on est encore complètement en phase avec cet objectif. Mais depuis quelque temps nous faisons face, je fais face, à un climat assez négatif pour ne pas dire plus vis à vis de moi-même et qui, je pense, peut-être un frein important pour le club, l'équipe, les joueurs, en vue d'atteindre cet objectif prioritaire", a d'abord rappelé l'entraîneur de l'OL.

Bruno Genesio a ensuite poursuivi, expliquant qu'il s'est entretenu avec Jean-Michel Aulas ce samedi matin afin d'entériner la décision : "Suite à cela, j'ai eu une très longue discussion ce matin (samedi) avec mon président afin de lui faire savoir ma décision de ne pas continuer à mon poste l'année prochaine. Ce qu'il a accepté et acté avec moi, tout ça pour une seule et unique raison, l'intérêt du club, de l'institution et de l'équipe. J'espère que cette décision permettra à l'équipe d'évoluer dans un climat plus favorable et favorisant pour faire de bonnes performances, à domicile notamment. J'en ai informé en premier mon staff et mes joueurs ce matin. Dès lundi, on sera tous de nouveau réunis pour préparer les matchs. Je compte sur tout le monde pour qu'il y ait une union sacrée pour atteindre l'objectif."

Le club avant tout

Le coach rhodanien a ensuite répondu aux questions des journalistes et apporté plus de précisions sur les raisons de cette décision. Le coeur, le moteur de ce choix est la volonté de sortir du climat hostile dans lequel baigne le club depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. "Je pense qu'à un moment donné les joueurs et l'équipe ont besoin d'un climat autre que celui qu'on a pu connaître contre Rennes ou Dijon parce que pour faire une performance, on a besoin d'encouragements, d'avoir le soutien de notre public". A l'annonce de son départ, Bruno Genesio affirme avoir reçu le soutien de nombreux joueurs : "Pas mal de joueurs m'ont apporté leur soutien. Certains m'ont même demandé comment j'avais fait pour supporter tout ça depuis trois ans (sourire)."

Et pour cause, il n'a pas été épargné par les critiques tout au long de son passage sur le banc. Néanmoins, si les tensions étaient réelles à l'extérieur, en interne, il a affirmé que tout se passait pour le mieux : "Intenable ce n'est pas le mot parce qu'en interne elle est loin d'être intenable (la situation). Je travaille dans de super conditions avec un staff extraordinaire, avec un président avec qui j'ai une relation que je ne retrouverai sûrement pas ailleurs. Des joueurs que j'aime.. Ce qui est intenable c'est de voir que par rapport à mon cas personnel, on puisse souhaiter que le club n'atteigne pas ses objectifs". Pour cette raison, une démission n'a jamais été envisagée et envisageable : "Démissionner ce serait abandonner et à six matchs de la fin et ce n'est pas le moment. Il s'agit de ramener de la raison et du calme pour que le club atteigne ses objectifs. J'ai toujours dit que l'intérêt individuel passe après le collectif et j'espère que tout le monde comprendra le message."

Un avenir encore incertain

Malgré une décision "évidemment" difficile à prendre, et pas prise par "gaieté de coeur", l'entraîneur et le président rhodaniens estiment qu'ils ont fait le bon choix. Désormais, Bruno Genesio attend de chacun une remise en question : "Peut-être que pour le club c'est un mal pour un bien. Moi je n'ai pas d'états d'âmes. Chacun doit faire son auto critique, moi je l'ai faite". De son côté, il assure n'avoir aucune rancoeur envers son président et se focalise sur la fin de saison. "Trahison ? Absolument pas, au contraire. Ca ne cassera jamais rien avec le président après ce que j'ai vécu en 3 ans et demi. Je pense qu'il y a un contexte qu'on ne peut pas occulter, qui fait que parfois il y a des choses qu'on doit faire et peut être que si le contexte avait été différent, cela se serait passé différemment. L'important est de savoir ce qu'on va faire maintenant lors des six derniers matchs qui nous restent."

Concernant son avenir, le futur ex-entraîneur lyonnais envisage de se mettre en retrait durant une année afin de se reposer. Pour finalement revenir dans l'organigramme du club ? "Pour la suite, je pense que je vais prendre un peu de repos après cette saison. Je ne suis pas usé mais c'est une réflexion que j'ai, un échange que j'ai eu avec le président par rapport à ce que je peux encore faire la saison prochaine éventuellement. L'éventualité de rester au club dans une fonction à définir.. on en parlera en fin de saison". D'ici là, Bruno Genesio attend des supporters un soutien sans faille afin d'aider l'équipe à remplir son objectif : "J'ai envie de leur dire (aux supporters) qu'ils viennent supporter leur équipe parce que l'année prochaine, s'ils veulent revoir Manchester City, le Barca ou le Real, c'est en finissant 3e, 2e du championnat et on a besoin d'eux pour ça."

Commentaire(s)