OL

Genesio en veut à Lemoine, Galtier lui répond

Commentaire(s)
Tony Chapron a renvoyé deux joueurs Lyonnais aux vestiaires.
Tony Chapron a renvoyé deux joueurs Lyonnais aux vestiaires.

Entré en jeu en fin de match, Fabien Lemoine a provoqué les expulsions de Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso... Malgré lui ? Pas vraiment à en croire Bruno Genesio, qui estime que le milieu des Verts n'a servi qu'à faire disjoncter ses joueurs...

Les vingt-deux acteurs du derby rhônalpin nous ont proposé une rencontre très accrochée, hier soir. Mais peut-être pas dans le sens que l'on aurait souhaité... A l'engagement, dans le jeu, de leurs adversaires Stéphanois sur la première heure de jeu, les Lyonnais ont répondu, dans les dernières minutes, par des comportement antisportifs, voire dangereux, qui leur ont coûté deux expulsions, de Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso. Sur chacune d'entre-elles, Fabien Lemoine était impliqué et cela n'a pas échappé à Bruno Genesio. « En fin de match, un joueur en face est entré et a très bien rempli son rôle », a souligné le coach Lyonnais, plein de sous-entendus. Il n’en reste pas moins déçu du comportement de ses hommes « Mais cela n'excuse pas les gestes commis (par Ghezzal et Tolisso, ndlr). »

Galtier répond à Genesio

Au moment où son homologue s’est présenté face aux médias, Christophe Galtier devait rôder dans les parages, puisqu’il n’a pas manqué l’occasion de lui répondre lorsque son tour de s’exprimer fut venu. « J’ai beaucoup de respect et d’amitié pour Bruno Genesio, mais je ne peux pas accepter la déclaration qu’il vient de faire concernant Fabien Lemoine. Il y a deux ans en arrière, je suis reparti de Lyon avec un joueur victime d’une rupture des ligaments croisés (Robert Beric, sur un tacle de Jordan Ferri, ndlr). Là, j’en ai un qui a failli avoir la jambe brisée sur le tacle de Tolisso. Je veux bien que le derby soit ce qu’ils est et je connais le fair-play de Bruno. Mais Fabien Lemoine n’est pas rentré pour faire dégénérer le match. Il est rentré pour jouer », a insisté Galtier.

Suite au tacle qui a failli lui coûter sa cheville gauche, l’ancien Rennais a jugé bon de quitter la pelouse, seulement cinq minutes après son entrée en jeu. « Le tacle qu’il a pris l’a incité à rentrer au vestiaire », a expliqué Galtier. « Il m’a dit : “Je ne rentre pas sur le terrain pour me faire arracher une jambe”. Fabien n’est pas un enfant de coeur mais je n’accepte pas qu’on dise que mon joueur est rentré pour faire dégénérer le match. Après, il a sans doute dit ça sous le coup de la déception et je lui souhaite une bonne continuation à lui ainsi qu’à son équipe. »

Photos Matchs : Saint-Etienne 2 - 0 Lyon