OL

Jean-Michel Aulas croit à un exploit des Gones face au Barça

Commentaire(s)
Aulas rêve d'un exploit
Aulas rêve d'un exploit

Jean-Michel Aulas n'est pas du genre à se cacher, encore moins lorsqu'il évoque l'OL. Le Président lyonnais n'a pas hésité à évoquer les chances lyonnaises de qualification pour les quarts de finale de LDC avant le match face au Barça, ce mercredi.

Assis confortablement sur le banc de touche du Camp Nou, là où ses joueurs s'installeront demain, Jean-Michel Aulas a attendu la qualification en Youth League de l'OL pour venir parler aux médias. Le Président rhodanien, qui suivait le match sur son téléphone, s'est directement tourné vers l'énorme confrontation face au FC Barcelone, ce mercredi, en huitième de finale retour de Ligue des Champions (0-0 à l'aller). Et visiblement, l'ogre catalan n'effraie pas JMA.

"Cette année, on a une équipe extrêmement brillante lors des oppositions les plus pertinentes. On va les aider à y croire. Ca fait plaisir de venir ici, mais le plaisir est compensé par le risque qui est d'autant plus important. Plus on va dans le 'grand monde' et plus le risque de revenir avec moins de plaisir qu'à l'arrivée est important. Il faut banaliser cette arrivée ici, il ne faut pas être émerveillé" insiste Jean-Michel Aulas. "Il faut se dire que c'est une opportunité qui ne se renouvellera pas si souvent que ça, donc il faut la saisir à bras le corps".

"On a le mental qui va avec et les individualités qui peuvent permettre de forcer la décision"

Tout comme Nabil Fekir, impressionnant de sérénité, le dirigeant de l'OL croit dur comme fer à l'exploit de ses petits protégés. "Ce qui peut pousser à y croire? Le fait que le groupe lui-même y croit. On aura une équipe très compétitive sur le plan offensif. Il faudra marquer pour se qualifier, on a quatre ou cinq joueurs capables de le faire. On a le mental qui va avec et les individualités qui peuvent permettre de forcer la décision" détaille Aulas. "Maintenant, il faut être réaliste, Barcelone est intrinsèquement beaucoup plus fort. On a peut-être une chance sur 1000, sur 100, de pouvoir passer mais à partir du moment où les joueurs sont aussi déterminés, que le club est aussi solidaire à tous les niveaux et puis avec 5.000 supporters présents, cela donne des forces quelque fois difficiles à arrêter."

Bien évidemment, Aulas devrait dire quelques mots, demain, à son groupe pour leur donner une source de motivation supplémentaire. S'il n'a pas voulu vendre la mèche à 24 heures de ce moment fatidique, le président rhodanien a dévoilé les grandes lignes de son discours. "Ca reste dans l'intimité mais comme on l'avait exprimé avant Man City, s'il y a une chance de pouvoir le faire, il faut la tenter de toutes nos forces. Je leurs dirai qu'ils s'en souviendront toute leur vie, et moi aussi". L'OL arrive en Catalogne avec de grandes ambitions.