L'autocritique de Marcelo


Marcelo, le défenseur central de l'Olympique Lyonnais.
Marcelo, le défenseur central de l'Olympique Lyonnais.

Auteur d'une saison 2017-2018 de premier plan, Marcelo (31 ans) connaît une entame d'exercice 2018-2019 très délicate. Le défenseur central brésilien de l'Olympique Lyonnais enchaîne les prestations moyennes - pour ne pas dire plus - ces dernières semaines et perd en légitimité. De passage en conférence de presse ce vendredi midi, l'axial auriverde a fait son autocritique.

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas pour Marcelo Guedes. Taulier et roc de l'arrière garde rhodanienne l'an dernier (35 matches et 3 buts en Ligue 1, 10 matches et 1 but en Coupe d'Europe), le défenseur central brésilien n'est pas reparti sur les même bases lors de ce nouvel opus. Fébrile avec le ballon, souvent battu dans les duels et moins précis dans sa lecture de jeu, l'ancien joueur d'Hanovre suscite des interrogations entre Rhône et Saône malgré la confiance maintenue à son égard par Bruno Genesio (10 matches en Ligue 1, 10 titularisations).

Présent en conférence de presse ce vendredi midi avant le déplacement des Gones à Guingamp, prévu ce samedi après-midi (17 heures, Stade du Roudourou) dans le cadre de la 13ème journée de Ligue 1, le défenseur auriverde a évoqué ses prestations décevantes de ces dernières semaines. Conscient de sa mauvaise passe, le natif de São Vicente, qui a précisé que certains événements extérieurs ont influé sur son rendement récent, sait qu'il peut et doit rapidement hisser son niveau de jeu : "Mes performances n'ont pas été régulières sur ces derniers matches mais j'essaie de m'améliorer", a-t-il confié.

"Je crois que c'était mieux ces deux dernières rencontres", a poursuivi le vice-capitaine, prolongé l'été dernier jusqu'au 30 juin 2021, et de préciser : "Je ne suis pas qu'un footballeur mais aussi un être humain. Il y a des choses qui peuvent m'affecter en dehors du terrain, je n'ai rien de plus à dire." Une baisse de régime qui n'inquiète pas outre-mesure Bruno Genesio, qui sent que son joueur est en train de relever la tête : "Il a eu un début de saison plus difficile. Je trouve que son match face à Hoffenheim a été plutôt rassurant. Il a été bon dans les duels et dans le placement." Une embellie à confirmer...