OL

La boulette de Lopes, Garcia s'en félicite presque

Commentaire(s)

Immédiatement après la défaite concédée sur la pelouse du Benfica (2-1), sur une boulette d'Anthony Lopes en fin de match, Rudi Garcia avait tenu à afficher son soutien envers son gardien. Deux jours plus tard, l'entraîneur Lyonnais est revenu sur ce fait de match malheureux en allant plus loin : il tente en effet de retirer du positif de cette relance hasardeuse. "Il y a des points positifs dans sa relance. Il a voulu transmettre cette envie de gagner, d'aller marquer un deuxième but (le score était de 1-1, ndlr). Et comme je l'ai dit aux joueurs, s'ils ne prennent pas de risque, on devient une équipe lisible et banale, qui sera incapable d'aller gagner des matchs", a expliqué Garcia en conférence de presse. "L'erreur est arrivée, de la part d'un gardien ça se voit de suite."

Mercredi soir, Garcia a perçu un autre motif de satisfaction. "J'ai vu tous mes joueurs aller voir Antho pour le réconforter, lui dire qu'on est avec lui. Ça, c'est très positif", a-t-il poursuivi. "Ça prouve la solidarité de ce groupe. On va s'en sortir, pas seulement par le talent, mais aussi par la solidarité. Faire face à l'adversité, c'est important, et ce qu'il s'est passé autour de Lopes est un signe."