OL

Le Graët balance, il reçoit une lettre de plainte par jour de la part d'Aulas

Commentaire(s)
Le Graët évoque Aulas
Le Graët évoque Aulas

Du haut de ses 78 ans, Noël Le Graët n'a pas encore tranché concernant son avenir. Alors que son contrat comme président de la FFF arrive à son terme au mois de décembre, ce dernier n'est pas encore certain de continuer l'aventure. Il y a deux ans, lorsque sa santé lui jouait des tours, Le Graët discutait, d'ailleurs, très sérieusement avec Jean-Michel Aulas pour lui laisser la place. Mais aujourd'hui, JMA semble tourné vers d'autres objectifs. "J'ai l'impression qu'il est un peu moins intéressé. Il investit dans beaucoup de domaines. Il fait énormément de choses. Je le considère d'ailleurs comme très compétent. Je l'ai vu hier soir (mardi soir). On en parle en se taquinant. Pour le moment, j'en suis au stade de la réflexion. Il a acheté un club au Brésil (L'OL est partenaire de la Pelé Academia à Resende près de Rio de Janeiro), un club féminin aux États-Unis (Reign FC). Le basket (l'OL a pris des parts dans l'ASVEL), aussi, l'intéresse".

Concentré sur ses nouveaux projets et l'OL, Aulas (70 ans) fait toutefois l'objet d'une petite pique de la part du président de la FFF. "Il ne parle que de son club" avoue Le Graët, avant de surenchérir. "Je reçois une lettre par jour, pratiquement, pour des reproches sur le calendrier. Aujourd'hui, tel que je le vois, c'est moins son intention. (...) S'il a une possibilité de vendre, il serait un excellent candidat. Mais on en parlait plus sérieusement il y a deux ans qu'aujourd'hui.."