OL

Les premiers mots forts de Rudi Garcia

Commentaire(s)

Le nouvel entraîneur de l'OL a tenu un discours ambitieux pour sa première conférence de presse à Lyon. Rudi Garcia, très élogieux envers ses dirigeants, s'est aussi distingué pour un petit tacle adressé à ses ex, à Marseille.

Nommé à la surprise générale nouvel entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Rudi Garcia était présenté à la presse ce mardi matin au Groupama Training Center. L'occasion pour lui d'expliquer ce qui l'a motivé à rejoindre le Rhône. "Je suis là parce que l'Olympique Lyonnais fait partie des meilleurs clubs en France et qu'il est régulièrement sur la scène européenne", a-t-il justifié, racontant par ailleurs avoir eu un excellent feeling avec Juninho. "Ce qui m'a plu, aussi, c'est ma rencontre avec Juni, que j'ai souvent eu comme adversaire... Je préfère l'avoir comme directeur sportif. Je le sens très passionné, très investi, c'est le meilleur joueur de l'histoire de l'Olympique Lyonnais (...) Je pense que ça a matché directement avec lui."

Garcia se sentait peu soutenu à l'OM

Jean-Michel Aulas, présent à ses côtés, a également reçu quelques louanges. "Je ne suis pas là pour brosser dans le sens du poil mes dirigeants, j'ai passé l'age, mais je pense aussi qu'il vaut mieux avoir Jean-Michel Aulas avec que contre soi", a poursuivi Garcia, que l'on a connu moins tendre à l'égard de l'OL et de son président. "Il (Aulas) a rappelé qu'en tant que professionnel, j'avais défendu mes couleurs, mon institution. J'étais un peu obligé de le faire, parce que je me sentais seul pour le faire", a justifié l'ex-coach de l'OM, dont l'expérience marseillaise s'est achevée en mai dernier. "Avec son charisme, j'aurai moins besoin de le faire, mais vous pourrez compter sur moi pour défendre mon club bec et ongles contre tout opposant." Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta apprécieront...

Passé par Le Mans, Lille, la Roma et Marseille, donc, Garcia (55 ans) a continué son opération séduction en déclarant vouloir "franchir une étape supplémentaire dans (sa) carrière" et en tenant un discours ambitieux, alors que Lopes et ses coéquipiers végètent à la 14e place de Ligue 1 après 9 journées. "Tout le monde n'a envie que d'une chose, que l'Olympique Lyonnais se remette à gagner. Avec des victoires, tout le monde retrouvera le sourire. J'espère inculquer ma culture de la gagne aux joueurs, parce qu'on est là pour gagner. Je trouve qu'on a un effectif porté vers l'avant, avec beaucoup de talents offensifs. Je vais faire en sorte que mes équipes imposent leur jeu plutôt qu'ils s'adaptent à leur adversaire." Vaste programme.