Lyon demeure "un club particulier" selon Aulas

Aulas l'assure, le coût de la construction du Parc OL se répercute encore dans le budget des Gones
Aulas l'assure, le coût de la construction du Parc OL se répercute encore dans le budget des Gones

Jean-Michel Aulas était en visite ce lundi dans les studios de RMC, profitant de l'entrevue pour distiller la bonne parole quant au modèle de gestion qui régit actuellement son Olympique Lyonnais. Alors que le club devra de nouveau s'accrocher cette saison dans l'espoir de participer à la Ligue des Champions, le président rhodanien a cependant souligné l'importance des coûts conjugués du nouveau stade et de la politique de formation dans les finances, et donc, les performances de l'OL : "Depuis le lancement de la construction du Stade, on a eu à gérer des priorités. On y a mis 500 millions d'euros, c'est colossal. On a peut-être eu la main moins heureuse au niveau du recrutement" a-t-il noté. "On est un club particulier, on a 70% à 80% de nos effectifs qui sont issus de la formation. On investit beaucoup plus que les autres clubs dans la formation. Ça crée une particularité pour les gens qui arrivent de l'extérieur."

Parallèlement, c'est tout un staff qui a été remodelé au cours des derniers mois, de quoi inciter à la patience selon Aulas : "Il faut qu'on tire un certain nombre de conclusions. On a changé de préparateur physique, on va changer de médecin. On a fait revenir Gérard Houiller" a-t-il expliqué. "On se prépare pour l'avenir, on aura plus d'argent dans les années à venir. On est là pour s'améliorer."


Réagissez à l'article "Lyon demeure "un club particulier" selon Aulas"