Mais où est passé Pape Cheik Diop ?

Bruno Genesio se montre extrêmement patient avec Pape Cheik Diop.
Bruno Genesio se montre extrêmement patient avec Pape Cheik Diop.

Apparu à une seule reprise depuis son arrivée à l'OL l'été dernier, Pape Cheik Diop aura-t-il son mot à dire sur la fin de saison lyonnaise ? La question était posée à Bruno Genesio, qui s'est justifié sur la gestion du temps de jeu de son jeune milieu de terrain.

Cela fait maintenant plus de cinq mois que Pape Cheik Diop a posé ses valises à Lyon et si l'on n'a pas eu la bonne idée de suivre ses performances sous les couleurs du Celta Vigo la saison dernière, on ne sait toujours pas ce qu'il vaut vraiment. Arrivé dans les dernières heures du mercato estival, le jeune milieu de terrain hispano-sénégalais (20 ans) a longtemps attendu avant de faire sa première apparition sous le maillot de l'OL. C'était le 13 décembre dernier, à l'occasion d'un huitième de finale de Coupe de la Ligue perdu 4-1 sur la pelouse de Montpellier. Titulaire, Diop avait joué un peu plus d'une heure sans jamais sembler véritablement à l'aise, en pointe basse d'un milieu à trois qui avait globalement peiné à la Mosson.

Visiblement, le natif de Dakar avait besoin d'un temps d'adaptation plus long, puisque Bruno Genesio ne l'a plus utilisé depuis. "On a beaucoup de matchs devant nous", a rappelé l'entraîneur Lyonnais ce vendredi, promettant ainsi des opportunités de temps de jeu pour son milieu de terrain. "Cela sera selon ce que je verrai à l'entraînement, mais aussi par rapport à la concurrence (Ferri, Tousart, Aouar, Ndombélé), qui est forte à ce poste-là."

Prudent, Genesio veut surtout éviter de griller Diop et pour appuyer son propos, il n'hésite pas à rappeler que, dans un passé récent, plusieurs jeunes joueurs étrangers ont eu du mal à répondre aux attentes placées trop tôt en eux. "Il faut rappeler qu'il (Diop) est jeune, et qu'il a signé cinq ans. Lorsque Sergi Darder et Emmanuel Mammana sont arrivés, on n'a pas fait ce qu'il fallait et on ne leur a pas rendu service pour la suite. Si on avait pris plus de temps, au départ, avec eux, ils seraient certainement encore chez nous, et contents de l'être", a estimé l'entraîneur Lyonnais. L'été dernier, Darder est retourné en prêt (avec option d'achat) à l'Espanyol Barcelone, tandis que Mammana a été vendu au Zénith St-Pétersbourg...