Mapou Yanga-Mbiwa vide son sac et raconte sa galère !


Mapou Yanga-Mbiwa (OL) vit mal cette situation qui perdure.
Mapou Yanga-Mbiwa (OL) vit mal cette situation qui perdure.

Depuis le début de la saison 2018-2019, Mapou Yanga-Mbiwa doit se contenter d'entraînements avec la réserve de l'OL. Le défenseur central, sous contrat jusqu'en 2020 entre Rhône et Saône, en a plein les bottes mais reste digne. Auprès de RMC Sport, l'axial a vidé son sac, racontant la galère qu'il vit au quotidien.

Dans une interview accordée à nos confrères de RMC Sport, Mapou Yanga-Mbiwa (29 ans) est revenu sur sa situation très compliquée à l’Olympique Lyonnais. Le défenseur central, mis à l’écart du groupe professionnel depuis le début de la saison, avoue vivre une vraie "galère". Lié au club rhodanien jusqu'au 30 juin 2020, l'ancien axial du Montpellier HSC n'a plus joué depuis décembre 2017 et une élimination en Coupe de la Ligue à... Montpellier (4-1). Une situation que le natif de Bangui, en Centrafrique, ne comprend pas du tout. Pas plus que la position de son club.

"Tout le monde est perdant dans l'affaire. Je ne joue pas, donc ma cote baisse. Et le club voit fondre ma valeur. Qu'est-ce qu'il s'est passé pour que je ne joue plus ? J'aimerais bien le savoir. Je me suis toujours bien comporté avec tout le monde. Je n'ai manqué de respect à personne. Je n'ai frappé personne", a-t-il indiqué au média, et d'assurer, un brin dépité par son traitement : "Je me suis battu pour faire évoluer les choses. Malgré mes efforts, rien n'a changé. Je m'entraîne mais je sais que je ne jouerai pas", a-t-il reconnu, résigné.

Yanga-Mbiwa ne comprend pas la position de l'OL

International français à quatre reprises entre 2012 et 2014, le joueur n'en veut pas à Bruno Genesio, qui selon lui se trouve "entre deux eaux" : "Il m'a convoqué plusieurs fois dans son bureau pour échanger. Cela reste poli mais il ne peut rien faire. Son discours à mon égard est positif mais n’est pas suivi d’effet", a-t-il expliqué, plus critique à l'égard de Jean-Michel Aulas, le président des Gones, qui ne facilite pas son départ : "Certains, à l'étranger, étaient prêts à mettre 6-8 millions d'euros. On se rapprochait du montant de mon transfert. J'étais partant. Mais Lyon n'a pas accepté. Et tout a capoté. Je n'ai pas compris."

Dans quelques semaines, le mercato d'hiver ouvrira ses portes. Mapou Yanga-Mbiwa ne sait pas si sa situation va se décanter à ce moment là mais l'espère grandement car la faim de jouer se fait de plus en plus ressentir : "Je suis quelqu’un de discret, qui préfère régler ses problèmes seul. J’essaie de le faire, mais si je ne trouve pas de solution… Je connais la situation difficile que je traverse actuellement, mon entourage aussi. Tout en gardant la tête haute, j’aimerais sortir de cette galère. Je suis un compétiteur, j’ai envie de jouer", a-t-il conclu.