Metz connaîtra sa sanction début janvier

Les Messins menaient lorsque le match a été arrêté
Les Messins menaient lorsque le match a été arrêté

Le 5 janvier. C'est en ce jour que les Messins connaîtront la sanction que la LFP leur a réservée pour les jets de pétards du 3 décembre dernier, qui ont obligé l'arbitre à arrêter le match mais qui ont surtout blessé Anthony Lopes. Le portier lyonnais connaîtra notamment des séquelles irréversibles sur son audition.

Dans deux semaines, les Messins sauront donc si Jean-Michel Aulas a été entendu par la Ligue. Le président réclamait le gain de la rencontre sur tapis vert (3-0). Il est plus probable que le match soit à rejouer, pour le plus grand désespoir de Gauthier Hein. Le Grenat avait donné l'avantage aux siens (1-0) avant que les supporters ne dérapent.

Réagissez à l'article "Metz connaîtra sa sanction début janvier"