Rétabli, Fernando Marçal veut "revenir encore plus fort"


Fernando Marçal (OL) a faim de ballon et de terrain.
Fernando Marçal (OL) a faim de ballon et de terrain.

Embêté depuis le début de saison par un pépin au mollet, Fernando Marçal se rapproche d'un retour à 100% de ses moyens. Le latéral, qui espère désormais que cette blessure est derrière lui, piaffe d'impatience de retrouver la compétition.

Soixante-quinze petites minutes de jeu, le 29 septembre dernier face à Nantes... Fernando Marçal (29 ans), le défenseur latéral gauche de l'Olympique Lyonnais, doit se contenter de miettes depuis le début de la saison 2018-2019. La faute à une blessure au mollet devenue récurrente. Alors qu’il devrait faire son retour face à Nîmes, vendredi soir (20h45, Groupama Stadium) en ouverture de la 10ème journée de Ligue 1, le joueur de couloir brésilien est revenu sur cette période délicate dans un entretien accordé au site officiel des Gones.

"C’est très dur car on veut tout le temps être sur le terrain, même pour les entraînements. Mes amis s’entraînaient, jouaient et je ne pouvais pas être avec eux. C’est une période difficile. Tu ne peux rien faire. Tu dois juste rester en soins. Ce n’est pas facile dans la tête mais cette épreuve s’est tout de même bien passée", a-t-il expliqué en préambule. Bonne nouvelle, l'Auriverde se sent désormais pleinement rétabli : "Je vais beaucoup mieux. Je suis content car j’ai retrouvé les terrains. C’était plus difficile avant à cause d’une blessure qui me gêne depuis le début de saison. Je suis rétabli et bien physiquement."

"Ça fait déjà trois semaines que je vais mieux. Avant Dijon, je me sentais super bien, même si je n’ai pas pu jouer", a-t-il poursuivi, déterminé à retrouver sa place dans la rotation rhodanienne. Un processus qui devrait prendre encore un peu de temps mais qui n'effraie pas du tout l'ancien joueur de l'En Avant Guingamp, plutôt serein à l'idée d'aborder cette étape : "J’ai été beaucoup de temps hors du groupe. J’ai donc besoin de travailler pour me refaire une place. C’est une étape normale après une longue absence. Je suis serein, je travaille beaucoup pour revenir encore plus fort", a-t-il conclu.