OL

Rudi Garcia aurait aimé s'imposer à Brest "avec un plus gros écart"

Commentaire(s)
Rudi Garcia, entraineur de l'Olympique Lyonnais
Rudi Garcia, entraineur de l'Olympique Lyonnais

L'Olympique Lyonnais s'est imposé (2-3) sur la pelouse du Stade Brestois ce vendredi soir lors de l'ouverture de la 26ème journée de Ligue 1. Alors que les Gones semblaient avoir plié le match à la mi-temps en menant de trois buts d'écart, les hommes de Rudi Garcia se sont fait peur après les réductions du score de Brendan Chardonnet (53ème), puis Irvin Cardona (74ème). Présent en conférence de presse après la rencontre, l'entraineur lyonnais est revenu sur la seconde période compliquée de l'OL.

"En deuxième période, il a fallu qu'on s'accroche, qu'on bataille et cela a alors ressemblé à un bon vieux match anglais d'il y a 30 ou 40 ans, avec du kick and rush. Certes, on aurait dû faire mieux, mais on a tapé le poteau, on a eu des balles de quatrième but, donc on ne va pas fustiger l'attaque. Même si j'aurais aimé l'emporter avec un plus gros écart, quand on met trois buts à l'extérieur et qu'on gagne, on s'en contente. Ce n'est pas à tous les matches qu'il y a un vent à 80 km/h ! Le calendrier à venir ? Chaque match est déterminant, celui à Brest était très important, il fallait absolument le gagner. Le PSG et Monaco (qui s'affrontent dimanche à 21 heures), ne pourront pas prendre trois points tous les deux..." a déclaré le technicien rhodanien.