OL

Rudi Garcia cible les lacunes de Reine-Adélaïde

Commentaire(s)

Rare satisfaction du premier quart de saison à Lyon, Jeff Reine-Adélaïde n'a débuté aucun des deux premiers matchs de Rudi Garcia sur le banc, face à Dijon (0-0) et sur le terrain du Benfica (2-1). Et le nouvel entraîneur de l'OL a ses raisons de ne pas encore avoir titularisé l'ancien Angevin, acheté près de 25 millions d'euros l'été dernier. "Il est pétri de talent, c'est un joueur que l'OL a bien fait de recruter et je pense qu'il a un avenir qui augure de très belles choses", a d'abord souligné Garcia, avant de s'expliquer. "Il faut travailler encore avec lui, notamment sur son agressivité avec et sans ballon."

Polyvalent, Reine-Adélaïde peut évoluer en tant que relayeur au milieu, en soutien des attaquants et même sur une aile. Mais d'après Garcia, il doit encore s'améliorer sur plusieurs points avant de se fixer dans son XI de départ. "Il doit être meilleur dans la dernière passe, marquer plus de buts (...) Il sait ce qu'il doit améliorer par rapport à son entrée contre Dijon, où il a su être au bon endroit mais n'a pas su finir", a poursuivi le technicien. "Et sur le plan défensif, il doit avoir beaucoup plus de qualité de récupération pour pouvoir postuler. Je compte sur lui autant que sur tous les autres."