OM

Di Meco critique les dirigeants phocéens

Commentaire(s)
La direction de l'OM a mal défendu son poulain
La direction de l'OM a mal défendu son poulain

Suite aux derniers incidents qui se sont déroulés au Stade Vélodrome lors de l'Olympico remporté par les Lyonnais (2-3), le défenseur central de l'OM, Adil Rami, a écopé de trois matchs de suspension, tout comme le gardien de but des Gones, Anthony Lopes. L'ancien footballeur phocéen et actuel consultant sur RMC, Eric Di Meco, s'est confié sur la tension actuelle entre les deux clubs. Selon lui, les dirigeants marseillais ont mal défendu l'international français de 32 ans.

"Si Rami prend autant que Lopes en ayant juste parlé pendant que Lopes emplâtre quelqu’un, c’est que l’OM s’est mal défendu. Et du coup, tout ce qui se passe aujourd’hui, la fumée dans les médias, a été déclenché par Jacques-Henri Eyraud. Les gens qui sont allés à la commission, pour défendre Rami, ont attaqué Lyon au lieu de défendre le joueur. C’est ce qui n’a pas plu", a-t-il déclaré.