SRFC

Costil comprend Lyon à propos du pénalty non sifflé

Commentaire(s)

Acteur majeur du litige qui oppose Lyon et son président Jean-Michel Aulas au corps arbitral qui n'a pas sifflé un penalty sur Jimmy Briand, le gardien rennais Benoit Costil a évoqué ce fait de match.

Interrogé par l'Equipe, l'ancien portier de Sedan estime que c'est l'attaquant international lyonnais qui vient au contact. Il comprend la colère lyonnaise mais plaide non-coupable sur cette action.

"Le penalty refusé ? Je ne fais rien pour toucher Jimmy Briand. Je suis légèrement en retard, mais je ne peux pas m’effacer de l’action. Je peux comprendre que les Lyonnais réclament le penalty, mais, moi, je défends ma cause, et je dis simplement que je n’ai rien fait pour le toucher. Je sais très bien que des arbitres auraient sifflé penalty, mais, pour moi, il a pris la bonne décision. Maintenant, encore une fois, je comprends M. Aulas."