Coronavirus

La crise va faire perdre près de 150M à la valeur de l'effectif lyonnais

Commentaire(s)

La crise du coronavirus va avoir des conséquences sur le mercato d'été. Pas seulement en termes de timing, mais aussi sur les valeurs des joueurs, qui ont chuté de 28% dans les principaux championnats européens. Une moyenne, calculée par le CIES (centre international d'étude du sport), qui correspond exactement à la situation de l'OL. Estimé à 532 millions d'euros au 11 mars, avant l'arrêt des compétitions, l'effectif lyonnais sera valorisé à hauteur de 383 M€ au 30 juin, si aucun match n'a lieu d'ici-là. Cela représente une perte de 149 M€, soit -28%.

"L’ampleur de la baisse varie selon divers facteurs comme l’âge des joueurs, la durée de contrat, la trajectoire de carrière et les performances récentes", explique le CIES dans son étude. "La plus forte perte en termes relatifs concerne les footballeurs plus âgés avec des contrats relativement courts et ayant moins joué cette saison que lors de la précédente. En guise d’exemple, la valeur estimée de Paul Pogba diminuerait de presque la moitié pour passer de €65M à €35M."

Memphis Depay, en fin de contrat dans un an et qui n'a plus joué depuis le mois de décembre, verra automatiquement sa cote dégringoler d'ici au 30 juin, alors que d'autres joueurs sont dans la même situation contractuelle (Marcelo, Rafael, Tete, Marçal). Mapou Yanga-Mbiwa, lui, sera libre dans trois mois. À l'échelle européenne, l'OM est le club le plus impacté par la crise, avec une perte estimée à près de 38% de la valeur globale de son effectif (256M€ au 11 mars à 159M€ au 30 juin).