Exclu Madein

Le clan Gaspar tape du poing sur la table !

Commentaire(s)
Bientôt un départ pour Gaspar ?
Bientôt un départ pour Gaspar ?

Alors que son conseiller sportif nous confiait, la semaine dernière, que Jordy Gaspar donnait sa priorité à l’Olympique Lyonnais, la donne aurait finalement changé en ce début de mercato…

Dans sa jeune carrière, Jordy Gaspar est déjà à un tournant important, en cette nouvelle année. Titulaire à seulement 3 reprises depuis le début de la saison, le pur produit du centre de formation envisage plus que jamais un départ de la région Rhône-Alpes, lui qui arrive en fin de contrat aspirant en juin prochain. Le latéral droit, capable d’évoluer de l’autre côté de la pelouse, dispose de plusieurs offres concrètes, comme nous l’a expliqué son conseiller Aimé Bafounta.

"Pour l'instant nous sommes dans la réflexion du meilleur point de chute pour Jordy. Trois clubs ont notre faveur et l’OL ne fait plus partie de ceux-là" nous lâche-t-il, affirmant qu’aucun club français n’était dans le lot. "Nous avons trois propositions fermes de tops clubs et deux de clubs intermédiaires. Dans tous ces clubs, les projets sportifs sont moins opaques que celui de l’OL." Cependant, le défenseur de 19 ans, et ses 252 petites minutes jouées cette saison, se rapprocherait de la sortie puisque l’entourage du joueur est agacé par le traitement de l’OL.

"Il nous a fallu du courage pour décrocher le moindre égard pour Jordy de la part de l’OL ... depuis 4ans ! Aujourd'hui nous sommes dans une situation inespérée et favorable à Jordy à cause de la négligence du club (Stéphane Roche, Vincent Ponsot)…" dévoile le conseiller, qui appelle Jean-Michel Aulas à faire un effort. "Mais bon, peut-être que le président fera état de son professionnalisme pour que nous trouvions un accord ?" Quoi qu’il en soit, l’avenir de Jordy Gaspar devrait être scellé dans un peu moins de trois semaines, quelques jours seulement avant la fin du marché : "Le travail est encore long en négociations donc avant le 23-24 janvier, ce sera serré". Du temps supplémentaire pour que l’OL fasse machine arrière ?