Infos

Blanc est agacé, Gourcuff est forfait, Kjaer et les Doges veulent se relever...

Commentaire(s)
Retrouvez le condensé de l'actualité footballistique de ce mardi après-midi 2 Décembre 2014
Retrouvez le condensé de l'actualité footballistique de ce mardi après-midi 2 Décembre 2014

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce mardi après-midi 2 Décembre 2014. Une après-midi marquée par la seizième journée de Ligue 1 qui se profile, dès ce soir...

Le PSG et l'OM peu populaires auprès du grand public

Le PSG n'attire pas la sympathie des foules. En dépit de son histoire glamour et ses stars mondiales.

C'est ce que révèle France Football et son sondage réalisé par l'IFOP. En effet, le club de la capitale recueille 48 % d'opinions favorables (auprès de 952 personnes s'intéressant au football extrait d'un échantillon de 3003 personnes représentatif de la population française).

Moins étonnant, l'OM qui plafonne à 63 % d'opinions favorables (43% lors du dernier sondage en mai dernier) en raison de l'arrivée de Marcelo Bielsa et du football offensif qu'il prône. Cependant, même avec un argument aussi substantiel, le club phocéen ne se classe qu'à la 17ème position d'un classement dominé par Bordeaux.

1. Bordeaux 91%
1. Nantes 91%
3. Saint-Etienne 89%
4. Reims 88%
5. Guingamp 87%
5. Lille 87%
5. Lorient 87%
5. Rennes 87%
9. Lens 86%
10. Toulouse 85%
11. Caen 83%
11. Metz 83%
13. Lyon 80%
14. Montpellier 79%
15. Evian 78%
16. Monaco 73%
17. Marseille 63%
18. Nice 55%
19. Paris Saint-Germain 48%
20. Bastia 40%.

Gourcuff forfait pour Reims, très incertain pour l'ETG

Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, Yoann Gourcuff (28 ans, 7 matches et 3 buts en Ligue 1 en cette saison 2014-2015), est forfait - blessé au dos et aux adducteurs - pour la réception du Stade de Reims, prévue jeudi soir, dans le cadre de la seizième levée de Ligue 1. Une information dévoilée, ce mardi, par l'entraîneur rhodanien, Hubert Fournier, en conférence de presse. L'ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux pourrait même rater le match face à Evian-Thonon-Gaillard, ce dimanche.

"Le match de jeudi est trop rapproché pour envisager son retour. Pour dimanche, on verra. Il n'a pas encore participé à un entrainement collectif.", a indiqué l'entraîneur, devant les médias.

Clerc out jusqu'en 2015

Le défenseur de l'AS Saint-Etienne, François Clerc, connaît une première moitié de saison 2014-2015 très compliquée. En effet, le latéral droit ne parvient pas à se remettre - définitivement - de sa blessure à la cheville contractée en fin de saison passée face à l'ETG.

Si son retour était attendu depuis plusieurs semaines, l'ancien lyonnais et aiglon souffre toujours de cette cheville droite et, selon les informations de nos confrères de L'Equipe, ne retrouvera les chemins de l'entraînement qu'en 2015.

Blanc en a marre des critiques !

Neuf victoires, six matches nul, vingt-neuf buts marqués, dix encaissés : tel est le - très bon - bilan comptable du Paris Saint-Germain en cette saison 2014-2015. Invaincus en Ligue 1, les joueurs du club de la Capitale sont également qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, compétition où, là-aussi, les Parisiens n'ont pas connu la défaite. Alors, logiquement, on peut comprendre que les incessantes critiques portées par certains médias ou observateurs à l'encontre du Paris Saint-Germain puissent agacer l'entraîneur des doubles Champions de France en titre, Laurent Blanc.

"Je m'en fous des observateurs. J'ai passé le cap. On ne va pas en parler à chaque fois, ça ne m'intéresse plus. Il y a une équipe, première avec 34 points, et une autre, deuxième avec 33 points. Les deux méritent. Dans le jeu, Marseille est peut-être meilleur, mais la confrontation a donné lieu à une victoire du PSG 2-0. Il ne faut pas oublier que Paris mérite ses points et mérite sa place.", a indiqué l'ancien sélectionneur des Bleus, en conférence de presse ce mardi après-midi.

Le derby ? "Une tâche dans la saison" selon Fournier

L'Olympique Lyonnais aura-t-il digéré la cuisante correction reçue face à son rival et ennemi historique de l'AS Saint-Etienne, dimanche soir (3-0), dans le cadre de la quinzième journée de Ligue 1 ? Selon Hubert Fournier, l'entraîneur rhodanien, cette rencontre a forcément laissé quelques traces. Toutefois, pas question pour l'OL de trop cogiter à l'heure de préparer la réception de son ancienne formation du Stade de Reims, jeudi soir.

"On a encore quelques bosses. Ce match restera une tâche dans notre saison. Il y avait sans doute une surcharge émotionnelle pour certains, peut-être trop de pression.", a indiqué l'entraîneur des Gones, en conférence de presse.

Digne aimerait "avoir plus de temps de jeu"

Le défenseur du PSG, Lucas Digne, s'est présenté ce mardi en conférence de presse, où il a pu évoquer sa situation dans la capitale.

Peu convaincant lors de ses rares sorties sous le maillot parisien, cette saison, Lucas Digne paye un manque de rythme dû notamment à la dernière Coupe du Monde disputée avec les Bleus et une reprise estivale anticipée, mais aussi et surtout à l'irrégularité de ses apparitions en compétition. Pourtant, le latéral gauche Francilien assure que son "ambition est toujours d'être titulaire".

"Tout est très clair pour moi. Je veux jouer le plus possible. J'aimerais avoir plus de temps de jeu, mais je respecte les choix du coach", a-t-il déclaré cet après-midi, en conférence de presse, avant de revenir sur son choix de reprendre l'entraînement plus tôt que prévu, l'été dernier, à son retour du Brésil. "C'était ma décision de rejouer le plus rapidement possible pour retrouver mon niveau athlétique, a-t-il expliqué. Je ne l'ai pas forcément en ce moment mais j'essaye de m'améliorer."

"On gagne et c'est tout ce qui compte"

L'ancien Lillois est ensuite revenu plus globalement sur le niveau affiché par le double champion de France, qui affronte demain soir son ancien club, au Stade Pierre-Mauroy. "Peut-être qu'on jouait mieux l'année dernière mais aujourd'hui on gagne et c'est tout ce qui compte, a estimé Digne. Marseille produit un beau jeu, c'est vrai, mais on les a battus (2-0) et ça montre aussi notre valeur. Je ne pense pas que les critiques soient fondées."

Kjaer : "La priorité reste avant tout de relever la tête"

Sur une série de dix matches sans succès, les Dogues de Lille sont clairement dans le dur. Problème supplémentaire - et il est de taille -, les Nordistes se rendent dans la Capitale, ce mercredi soir à 21 heures, pour défier le Paris Saint-Germain, dans le cadre de la seizième levée de Ligue 1. Pour le défenseur danois du LOSC, Simon Kjaer, il est primordial de relever la tête au plus vite. Peu importe l'adversaire rencontré.

« L’atmosphère sera forcément particulière puisque beaucoup d’attentes entourent cette opposition. Une victoire face à un adversaire de ce calibre pourrait nous aider à relancer la machine. Maintenant, la priorité reste avant tout de relever la tête et d’engranger des points contre toutes les équipes. On doit travailler encore plus dur et continuer à croire en nous. Tous les matches seront importants, que ce soit sur le plan comptable ou pour la confiance. Celui-ci n’échappe pas à la règle. », a indiqué le défenseur viking, dans un entretien accordé sur le site officiel de son club.

Montanier se méfie des Aiglons

Ce mercredi soir, Rennes se déplace sur la côte d'Azur pour défier l'OGC Nice, à l'Allianz Riviera, dans le cadre de la seizième journée de Ligue 1. Si les Bretons sont dans une forme étincelante - six victoires et deux nuls - depuis plusieurs semaines, l'entraîneur des Bretons, Philippe Montanier, ne prend pas ce match à la légère. Selon lui, le Gym est une équipe de grande qualité. De surcroît, ce déplacement intervient "au mauvais moment" car les AIglons ont un besoin urgent de points.

« Nous sommes contents de nous voir à cette position mais nous ne y fions pas trop non plus. Nous veillons davantage au nombre de points que nous voulons accumuler le plus rapidement possible pour être dans une situation confortable. (...) Nous y allons au mauvais moment. Ils ne gagnent plus mais perdent de peu. Ils n'étaient pas loin de ramener le nul de Paris. Ils peuvent avoir du mal à concrétiser, mais c'est aussi une équipe capable d'être excellente. », a déclaré le technicien du SRFC, en conférence de presse.

Henry au PSG ? Blanc "ne songe pas à ça"

Thierry Henry, qui a annoncé hier la fin de son aventure chez les New York Red Bulls, alimente depuis l'actualité footballistique, dans l'Hexagone. Présent en conférence de presse, ce mardi après-midi, Laurent Blanc a pu le constater, lorsqu'un journaliste a évoqué une éventuelle pige de l'ancien international tricolore au PSG, à partir de janvier prochain.

"Il a fait une carrière exceptionnelle, en club comme en équipe nationale. Il a arrêté aux Etats-Unis, mais je ne sais pas s'il a arrêté sa carrière. Attendons un peu. Ça ne m'étonnerait pas qu'il continue, il aime tellement le jeu...", a-t-il déclaré au sujet de son ancien coéquipier chez les Bleus. Quant à l'éventualité de le voir débarquer dans la capitale, l'entraîneur Parisien a préféré botter en touche. "Je ne songe pas à ça, sincèrement. J'en suis à 20 000 lieues."


Verratti de retour pour Lille, d'autres cadres laissés au repos ?

Touché aux adducteurs face à l'APOEL Nicosie (le 5 novembre), il y a quelques semaines, Marco Verratti n'est plus apparu sous le maillot parisien, depuis. Mais à en croire son entraîneur, le milieu de terrain italien devrait postuler à une place dans le groupe qu'il emmènera à Lille, demain soir.

"Il est revenu dans le groupe, il s'entraîne normalement, a indiqué Laurent Blanc en conférence de presse. C'était une blessure délicate, puisque c'est une inflammation du pubis. Il fallait faire attention, c'est un jeune joueur. Apparemment tout va bien, donc il sera disponible pour demain", a-t-il assuré, avant de s'attarder plus globalement sur l'état de ses troupes. "Il fait partie des joueurs qui reviennent et qui ne sont pas forcément prêts pour jouer 90 minutes. On a beaucoup de joueurs dans cette situation, pas assez au top pour faire un match complet."

Plusieurs cadres au repos ?

Et justement, en prévision des nombreux rendez-vous qui attendent le PSG lors des prochaines semaines, Laurent Blanc pourrait décider de mettre certains cadres au repos, demain soir. "On va peut-être mettre au repos certains joueurs, a-t-il confié. Ils ne sont pas blessés, mais en raison du nombre de matches qui nous attendent, on va les laisser au repos."