Infos

La défense du PSG décimée, Bielsa accablé, Martel menacé...

Commentaire(s)
David Luiz devrait déclarer forfait pour le déplacement à Rennes
David Luiz devrait déclarer forfait pour le déplacement à Rennes

C'est une défense du PSG bien amoindrie qui devrait se présenter face à Rennes, samedi après-midi, dans le cadre de la cinquième journée de Ligue 1...

La défense parisienne est décimée

Les double champions de France en titre se déplacent à Rennes, samedi après-midi (17h), mais ne savent pas encore avec quelle défense ils évolueront.

Touché au genou gauche avec la Seleçao, vendredi dernier, face à la Colombie (1-0), David Luiz est d'ores et déjà forfait pour affronter l'Équateur, cette nuit, et est attendu dès demain à Paris, pour y débuter le traitement programmé par le staff du PSG.

Et si cette blessure ne semble pas inquiéter outre mesure, dans la capitale, la prudence est de mise, à un peu plus d'une semaine de la première journée de la Ligue des Champions, face à l'Ajax Amsterdam (le mercredi 17 septembre). Il y a donc fort à parier que l'auriverde ne soit pas du déplacement en Bretagne, ce week-end, et en l'absence de Thiago Silva, dont le retour à la compétition n'est toujours pas programmé, ce sont bien Zoumana Camara et Marquinhos qui devraient être alignés, à moins que Thiago Motta ne redescende d'un cran.

Rabiot voulait augmenter son salaire...

En fin de contrat à l'issue de la saison, Adrien Rabiot va quitter le PSG. Ce mardi, France Football révèle les dessous de l'affaire en affirmant que le milieu de terrain a refusé l'offre que son club lui proposait.

Alors que le champion de France en titre lui proposait un salaire d’environ 250.000 euros brut par mois, soit ce que touche actuellement Lucas Digne, le joueur de 19 ans réclame, de son côté, un salaire de 300.000 euros brut par mois, soit le salaire de Marco Verratti.

...Gourcuff a divisé le sien par deux !

Alors que son contrat se termine à l'issue de la saison, Yoann Gourcuff n'a toujours pas prolongé (et ne le fera peut-être pas) avec l'OL. Mais le CFC a annoncé dimanche sur Canal +, que le milieu de terrain français avait accepté de réduire son salaire par deux !

Son salaire brut serait donc passé de 630 000 euros mensuels à 350 000 euros.

Aulas n'est pas tendre avec Bielsa

Cinq jours après la sortie médiatique de Marcelo Bielsa devant la presse, les autres présidents du club commencent à donner leur avis sur la question concernant une possible sanction pour l'argentin. Interrogé par Le Parisien, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas estime que l'entraîneur de l'OM doit être sanctionné par la direction marseillaise.

Pour ce dernier, El Loco a fait une faute grave et mérite d'être lourdement sanctionné.

"Quel que soit le fond des déclarations de Bielsa, sur la forme, c'est impossible à accepter, déclaré le patron des Gones. On ne peut pas travailler sereinement si le directeur de la production (l'entraîneur) se met à déglinguer sa hiérarchie ! Traiter ses dirigeants de menteurs, c'est une faute lourde, tout comme remettre en cause une stratégie qui a coûté beaucoup d'argent. Ca mérite une sanction grave."

Martel est toujours sur la sellette

Alors que les Sang et Or ont redressé la barre sur le plan sportif (2 victoires et 2 défaites en quatre journées), la situation du RC Lens est toujours aussi floue, en coulisses.

Interdit de recrutement par la DNCG, le club artésien n'a toujours pas reçu les quatre millions d'euros manquants et pourtant promis par Hafiz Mammadov. Mais l'homme d'affaires azéri est toujours concerné par l'avenir du RCL. Mieux, d'après Sportinfo, il aurait tenu une réunion, dimanche, pour régler au plus vite cette situation délicate. Et cela passerait par un remaniement au sein même de la direction du club.

Toujours selon la même source, si le poste d'Antoine Kombouaré n'est pas menacé, celui de Gervais Martel, président emblématique du RC Lens, l'est davantage. À suivre.