Infos

Le point à la mi-journée

Commentaire(s)

Comme chaque midi, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de la matinée, principalement marquée, aujourd'hui, par le choc de ce soir (20h45) entre le Paris Saint-Germain et Chelsea.

Zlatan pas épargné par la presse anglaise...

A dix heures du coup d'envoi entre le Paris Saint-Germain et Chelsea, match comptant pour les quarts de finale aller de la Ligue des Champions, la presse anglaise a livré son analyse des individualités parisiennes, et plus particulièrement de Zlatan Ibrahimovic, pas épargné par les critiques.

"Il n’a jamais gagné la Ligue des champions, ne s’est pas davantage montré déterminant lors des matchs décisifs de Ligue des champions. C’est pour cela qu’il n’est pas considéré ici", souligne le Times, comme pour tenter d'ajouter une pression supplémentaire sur les épaules du suédois. Peu de chances, pourtant, que celui-ci n'y soit très sensible.

...ni par Gary Cahill !

Ce soir (20h45), Zlatan Ibrahimovic devra faire face à l'une des meilleures paires de défenseurs centraux au monde, formée par John Terry et Gary Cahill. Ce dernier était justement interrogé par L'Equipe au sujet de l'attaquant suédois du Paris Saint-Germain.

"Je dors très bien la nuit, merci. Mais j’ai joué contre Ibrahimovic avec l’équipe d’Angleterre face à la Suède, où il avait tout dévasté", se rappelle le défenseur des Blues. "Cavani, c’est très fort aussi. Ce sont des stars internationales. Nous avons beaucoup de respect pour ce qu’ils sont, mais ils vont tomber sur une très forte équipe de Chelsea. Et puis, en Angleterre, vous jouez contre Suarez, Agüero, Rooney, Van Persie…"

La colère de Thiago Silva

Reconnu dans le monde entier pour son talent, Thiago Silva l'est également pour son professionnalisme. Celui-ci s'exprime notamment par une détermination de tous les instants, plus particulièrement à l'approche des grands matchs, comme l'est celui de ce soir (20h45), face aux Blues de Chelsea.

Mais de la détermination, le brésilien est passé à la colère, dimanche, pendant un entraînement des Parisiens au Camp des Loges. RMC rapporte effectivement que le défenseur du PSG, agacé par la faible intensité du jeu développé par ses coéquipiers lors d'une opposition face aux habituels remplaçants, aurait violemment harangué ses partenaires, leur sommant de changer d'état d'esprit, trois jours avant le rendez-vous décisif de ce soir.

"Son regard était noir, car il a envie que ses coéquipiers soient à 1000% avant ce match contre Chelsea", soulignait un témoin de la scène. Espérons pour les Franciliens que leur capitaine fasse preuve de la même détermination, ce soir, au moment de contrer les assauts londoniens.

Yoann Gourcuff prend ses aises à l'infirmerie de l'OL

Une nouvelle fois blessé, dimanche, lors du derby face à Saint-Etienne (1-2), Yoann Gourcuff devrait manquer le choc de jeudi face à la Juventus Turin, comptant pour les quarts de finale de la Ligue Europa.

Quelques jours d'absence supplémentaires pour le milieu de terrain des Gones, portant ainsi à 468 jours la durée totale de son indisponibilité avec l'Olympique Lyonnais, comme le rapporte RMC.

Avec un salaire annuel de 7,6 millions d'euros, l'ancien Girondin a donc perçu un peu moins de 10 millions d'euros pour séjourner à l'infirmerie de l'OL...

Lloris sur les tablettes du PSG

Dernier rempart d'une équipe de Tottenham en pleine dérive, dimanche dernier, à Liverpool (4-0), Hugo Lloris pourrait ne pas retrouver la Ligue des Champions, la saison prochaine, avec le club londonien. Une éventualité que le portier des Bleus préfère ne pas envisager : "L’objectif, c’est de se qualifier pour la Ligue des Champions. Sans ça ? Je n’y pense pas..."

Autrement dit, si les Spurs venaient à ne pas se qualifier pour la Coupe aux grandes oreilles, l'ancien Lyonnais pourrait être plus enclin à étudier les offres que d'autres grands clubs européens pourraient lui faire. Des clubs parmi lesquels l'Atlético Madrid, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain suivraient de très près la situation de Lloris. Affaire à suivre, donc...

Un échange Cavani-Pogba l'été prochain ?

"Je suis bien à Paris, mais il y a, à coup sûr, des choses dont on doit parler avec le club, des choses qu'il faudrait faire différemment." Voilà ce que confiait Edinson Cavani, hier, dans les colonnes de L'Equipe. Une déclaration qui n'aurait pas plus aux dirigeants Parisiens, et plus particulièrement à Nasser Al-Khelaïfi, qui ne se serait pas gêné pour le dire à son attaquant.

Le Ministère de la Jeunesse et des Sports regroupé avec... le Ministère des Droits de la Femme !

Selon Tuttosport, la Juventus Turin pourrait profiter des rapports tendus entre l'uruguayen et le PSG en proposant au club de la Capitale un échange avec Paul Pogba, pisté depuis plusieurs mois par les recruteurs Franciliens. Affaire à suivre...

Le Ministère de la Jeunesse et des Sports, anciennement détenu par Valérie Fourneyron, vient d'être regroupé au Ministère des Droits de la Femme et de la Ville et attribué à Najad Vallaud-Belkacem, dans le cadre du remaniement ministériel opéré par Manuel Valls, nouveau Premier Ministre.