Mercato

Fekir persiste et signe : le PSG l'intéresse !

Commentaire(s)
Nabil Fekir n'exclut pas de quitter l'OL dès cet été.
Nabil Fekir n'exclut pas de quitter l'OL dès cet été.

Dans une interview donnée au Progrès, Nabil Fekir réitère son intérêt pour le PSG. Le club parisien, qui a déjà noué un contact avec l'entourage du joueur, il y a un peu plus d'un mois.

"J’ai envie de viser le top : Barça, Real, Bayern, Paris, pourquoi pas ? Dans la vie, il faut être ambitieux, je le suis..." Cette phrase, lâchée fin février par Nabil Fekir dans une interview diffusée sur Canal Plus, n'a pas été très bien perçue par les supporters de l'OL. Ces derniers, qui nourrissent l'espoir de voir leur club concurrencer le PSG dans un avenir lointain, accueilleraient très mal un transfert du plus grand espoir Lyonnais vers la Capitale. Mais plutôt que de faire machine arrière, l'intéressé persiste et signe, ce matin dans Le Progrès : Paris est une destination qui le séduit !

"C'est sûr que c'est un concurrent de l'OL, mais celui qui vous dirait qu'il ne rêve pas de grand club, vous mentirait", se justifie le gaucher de 22 ans. "Le PSG est un grand club européen, mais je suis à Lyon, qui est aussi un grand club, même si c'est différent par rapport à quelques années en arrière." Fekir ouvre donc la porte au PSG, mais le club parisien la franchira-t-il ? Il y a quelques semaines, L'Equipe dévoilait en tout cas que des discussions avaient été entamées entre Jean-Pierre Bernès, son agent, et le directeur sportif adjoint du PSG Olivier Létang.

De quoi laisser imaginer une offensive des quadruples champions de France en titre et une offre susceptible de faire plier Jean-Michel Aulas cet été... D'ailleurs, Fekir sait qu'un joli chèque pourrait précipiter son départ du Rhône. "Je n'ai pas pris de décision, mais quel joueur peut certifier qu'il sera toujours dans le même club la saison suivante ? Si le président reçoit une bonne offre, il me demandera peut-être de partir", explique-t-il. En attendant, le numéro 18 de l'OL devra négocier au mieux sa fin de saison, à commencer par un déplacement à Montpellier (vendredi, 33e journée de L1) lors duquel il devrait signer son grand retour en Ligue 1.